Le Charroi de Nîmes

 

 

Le Charroi de Nîmes est la plus courte chanson du cycle de Guillaume d’Orange (dont Aliscans fait également partie.) Ce cycle est le plus imposant dans les chansons de geste. Composé entre le XII° et le XIV°s, il compte 26 chansons. Dix concernent directement Guillaume ainsi que Vivien, son neveu, et Rainouart, le frère de Guibourc, son épouse. Les seize autres chansons font référence à Garin de Montglane, un ancêtre (supposé) de Guillaume.

L’originalité de ce cycle est que chaque chanson peut être lue séparément. Elles ont une histoire qui leur est propre.

Le Charroi de Nîmes est l’une des plus anciennes chansons puisque, selon Jean Frappier, elle a été écrite vers le milieu du XII°,  » entre 1135 ou 1140 au plus tôt et 1160 ou 1165 au plus tard ». Elle prend pour thème un roi ingrat qui, lors de la distribution des récompenses (des fiefs), oublie Guillaume Fierebrace (le personnage étant inspiré de Guillaume de Toulouse). Celui ci, ne voulant pas être en reste, utilise la ruse pour conquérir alors la cité de Nîmes, aux mains des sarrasins.

Le style est assez éclectique. En effet, le texte associe l’héroïque, le comique, le pathétique, le réalisme et le burlesque.

 

 Extrait : 

 

IX

 

 » Louis, Sire, reprit Guillaume,

je t’ai servi si longtemps que j’ai les cheveux blancs.

Je n’y ai pas gagné la valeur d’un fétu

qui m’eût permis d’être mieux vêtu à ta cour ;

je ne sais pas encore de quel côté tourne ma porte.

Sire Louis, qu’est devenue ta raison ?

On avait l’habitude de dire que j’étais ton familier ;

je montais les bons chevaux à longue crinière,

et je te servais par les champs et les marais.

Jamais personne ne s’en trouva mieux,

ni n’eut un clou dans son bouclier

à moins d’avoir reçu un violent coup d’une lance ennemie.

J’ai tué plus de vingt mille perfides Turcs ;

mais par Celui qui demeure là-haut dans le ciel,

je me retournerai contre mon suzerain.

Tu pourras faire en sorte que je ne sois plus ton familier. »

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s