Burchard de Bellevaux

Apologia

 

Ce moine de Clervaux fut le premier abbé cistercien de Balerne (Jura) à partir de 1136. Il fut par la suite abbé de Bellevaux, en Haute-Saône, de 1158 à sa mort, en 1164.

Il écrivait en latin, de façon sophistiquée. Son principal ouvrage est une Apologie pour les barbes. Voilà qui défrise, hein ?!!! Il faut dire qu’à cette époque, ce n’est pas une coquetterie mais tout un symbole. C’est ainsi que Burchard (que l’on pourra retrouver sous l’orthographe Boucard, Bucard, ou Burchardus) traitera le sujet à base d’exemples bibliques. Et, pour le rendre plus sympathique, il va s’employer à y mettre un brin d’humour en faisant bon nombre de jeux de mots. Mais ne nous y trompons pas, le sujet reste éminemment sérieux !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s