Grégoire Magistros

Ce poète médiéval est arménien. Il naquit dans la famille princière des Pahlavouni en 990. Il fut investi de missions importantes concernant l’administration notamment ainsi que le commandement de l’armée. Il joua un rôle important pour l’avancée de sa patrie. Son amour prononcé pour les lettres fit qu’il leur consacra tous ses loisirs. La langue nationale étant en pleine décadence, Grégoire s’entoura des livres principaux constituant le fonds arménien et ajouta à cette manne l’apprentissage du grec et du syriaque (sorte de dialecte de l’araméen). Il traduisit ainsi en arménien les chefs-d’oeuvre existants dans ces deux langues. Il fonda des écoles pour que la jeunesse puisse apprendre la langue et la littérature arménienne. Il dut faire face aux nombreux néologismes ou idiomes étrangers empruntés aux Grecs, Persans ou Arabes.

La facilité avec laquelle il faisait des vers est remarquable. Son poème intitulé « Poème des mille strophes » (1049) fut composé en trois jours. Quant à sa correspondance (83 lettres), elle révèle sa grande érudition.

Grégoire mourut en 1058 ou 1059 (les sources ne sont pas d’accord) à l’âge de 68-69 ans. Son corps fut porté dans un monastère.

 

 

Extrait du Hazardoghian, chant à son fils :

 

« Nous avons appris qu’au mont Vardan le vieillard est venu,Au nid nocturne des Boulghares ; le vieux chasseur,Sur le sommet de l’Ararat et la crête du coteau,Avec ses pieds mauvais, sa démarche sauvage,Le pillard Nicolas, le destructeur au nom funeste.Arme-toi vite, fais de ton corps une armeEt concours vaillamment dans l’arène du stadeComme un champion qui combat nu.Terrible contre toi s’avance la défense de l’éléphant ;L’ours blond des forêts s’apprête à t’affronter […]Ainsi, à une corde tends ton arc, celui – énorme – de nos ancêtres ;Transperce de la flèche, élance-toi, abats.Le combat de Bêl et de Haïk de la race de Torgom à toi aussi est dévolu. » […]
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s