Le Disibodenberg – Allemagne

Le Disibodenberg est le monastère qui a accueilli la petite Hildegarde. Elle en est devenue l’abbesse principale à la mort de Jutta Von Sponheim. C’est dans ce même lieu qu’elle a écrit son célèbre livre, le Scivias.

La particularité du Disibodenberg est qu’il s’agit d’un monastère double, c’est-à-dire que les moniales et les moines avaient des bâtiments qui se côtoyaient. 

Plan du Disibodenberg

Légende

Ruines de l’Abbaye

Plaques tombales

Cellier 

Réfectoire

Boulangerie / Garde-manger

Nef d’une chapelle

Chapelle-Cimetière

Hospice (plus récent : XIVe siècle)

Chapelle construite en l’honneur d’Hildegarde de Bingen en 1997

Vue du paysage

Maquette des ruines

 

 

Photos prises le 23/04/2012.
© Lydia Bonnaventure
Publicités

5 réflexions sur “Le Disibodenberg – Allemagne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s