Les lieux énoncés dans Frénégonde (4)

Allez, un petit tour en Allemagne, ça faisait longtemps n’est-ce pas ?

Aujourd’hui, je vous fais découvrir les ruines du somptueux monastère double évoqué dans Frénégonde, le Disibodenberg.

« Jutta avait été la première femme à accéder au Disibodenberg. Enfermée comme anachorète dans une cellule attenante au monastère, elle était adepte de l’ascétisme. Elle avait reçu Hildegarde comme oblate et l’avait initiée à la religion. » (P 29)




 Vue du monastère

vue-du-monastere


Plan du Disibodenberg

plan


Maquette

maquette


L’Abbaye

Vue façade.JPG


Une façade de l’Abbaye

facade


Cimetière

plaques-tombales


Plaque tombale

pierre-tombale


Réfectoire

refectoire


Cuisine / Boulangerie / Garde-manger

cuisine-boulangerie-garde-manger


Cellier

cellier


Autel

autel


Hospice (créé plus tardivement, au XIVe siècle)

hospice-14e-s


Intérieur de l’Hospice

hospice-14e-s


Chapelle moderne créée en l’honneur d’Hildegarde de Bingen (1997)

chapelle-ste-hilde


Intérieur de la chapelle

interieur-chapelle

Publicités

20 réflexions sur “Les lieux énoncés dans Frénégonde (4)

  1. ce décor est vraiment très inspirant, propice à la méditation.
    j’ai ressenti cela en allant visiter un centre bouddhiste construit sur les locaux d’un ancien monastère chartreux: un silence qui résonne et envahit le visiteur…
    la chapelle moderne est surprenante mais l’intérieur me plaît beaucoup un peu Zen

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, cela inspire la sérénité. Concernant la chapelle moderne, je n’aime pas vraiment ce style qui ne s’imbrique pas du tout dans le décor. C’est peut-être une volonté d’ailleurs, je ne sais pas.

      J'aime

  2. Il me semblait avoir déjà vu ces photos car en lisant Frénégonde, j’imaginais la petitesse du réfectoire (quand ils sont plus de 6 😆 ) et pourtant il s’en passe des choses dans cette « cuisine » !!! 😀 Je n’aime pas du tout les chapelles modernes (j’assume ma vieillitude 😀 ), je n’y trouve pas l’esprit et la sérénité qui se dégagent des anciennes… Peut-être une question d’âge justement ! 😉 Bisous ma Lydia♥

    Aimé par 1 personne

      1. Je ne sais pas non plus Lydia, les goûts et les couleurs, c’est tellement particulier, mais bon, on aime souvent plus ce à quoi nous avons été habitués très jeune. Et j’ai avant tou connu des églises anciennes, romanes ou gothiques (voire les deux), aussi quand les premières nouvelles chapelles se sont présentées à ma vue, la comparaison était rude pour les petites nouvelles… Après, je pense que pour les croyants, l’important est d’avoir un lieu de culte. 😀

        Aimé par 1 personne

  3. Eh voilà !
    Gottfried et Helda vont se marier et faire de beaux petits que Frénégonde ne devra pas effrayer avec ses cris d’orfraie !
    Un personnage haut en couleurs, truculent, plein d’une énergie difficile à canaliser. J’ai failli écrire  » pleine d’une énergie à réveiller un mort ». Mais là, il y en a plus d’un, je ne pense pas qu’elle y serait arrivée ! 😀
    Oserais-je te dire :  » merci pour ce bon moment » de lecture ? 😀
    À bientôt Lydia, par-ci par-là.
    Bonne soirée.

    Aimé par 1 personne

    1. Mais il faut oser Marie-Jo et je n’ai pas vu passer ton billet de lecture sur Frénégonde, mais alors ??? Tu vas être punie ! 😀 Moi aussi je me suis régalée avec Frénégonde et j’ai hâte de lire ce que Lydia nous concocte comme suite ! 😉

      Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s