Malevil – Christian de Chalonge

Malevil

Le titre me parlait… et pour cause ! Il s’agit d’un film basé sur le roman de Robert Merle. Mais le réalisateur ayant mis sa patte et s’étant écarté du texte, notamment à la fin, Robert Merle n’a jamais voulu que son nom figure au générique (merci mon ami Google pour l’info).

Pour revenir sur le titre, rien que le nom peut faire froid dans le dos. Pourtant, on ne se méfie pas au départ. En effet, on nous présente une situation anodine dans une campagne : alors que le maire (joué par Serrault) est en train d’embouteiller son vin dans sa cave, des villageois le rejoignent afin de discuter d’un point qui fait débat : le lampadaire et son emplacement près de la pharmacie. Soudain, la radio qu’écoutait le benêt (pauvre Jacques Villeret, souvent confiné à ces rôles !) ne capte plus rien et une explosion se fait entendre. Lorsqu’ils regardent au dehors, c’est un paysage de désolation qui les attend… Ils pensent n’être qu’un petit groupe de survivants…

Les décors apocalyptiques de Max Douy sont très réussis. L’atmosphère est lourde, suffocante. On a du mal à respirer, envie de leur dire de ne rien boire, ne rien consommer car tout est pollué. L’ambiance est également bien rendue. On passe de la peur au courage, de la foi extrême à l’abandon. J’ai vraiment aimé ce film. Je ne peux rien dire sur le livre, ne l’ayant pas lu.

Publicités

38 réflexions sur “Malevil – Christian de Chalonge

  1. Mon dieu, leur aurait-on fait le coup comme dans certaines îles du Pacifique en leur balançant une bombe H sans leur dire que c’était foutrement dangereux et en minimisant les risques et les séquelles à long terme ???

    De Robert Merle, je voudrais lire « la mort est mon métier » mais je reporte toujours…

    Aimé par 2 people

                    1. Mais pas la même année que vous !! Et nous, c’est d’après la prestation de serment de Popol Ier (Léopold Ier pour les moins intimes) le 21 juillet 1831.

                      Des journalistes avaient posé la question à des hommes politiques, sur le pourquoi la fête nationale avait lieu le 21 juillet, et je te jure que pas UN n’a sur dire que c’était à cause de la prestation de serment de notre premier roi des Belges (importé d’Allemagne) !! Notre cher ancien premier sinistre a même chanté votre marseillaise lorsqu’on lui a demandé de chanter notre brabançonne !!!

                      Aimé par 1 personne

                    2. Mais se tromper d’hymne national, fallait le faire !! Et en plus, le premier sinistre (néerlandophone) a dit que c’était un coup monté des journalistes de la RTBF (francophones) pour le piéger ! Putain, il y en a qui ne manque pas d’audace !

                      Aimé par 1 personne

                    3. Ah, tu l’avais vu aussi !!! On se marre et puis on passe à autre chose, mais le Yves Leterme n’avait pas envie de passer à autre chose… c’était lui aussi qui n’avait pas fait la distinction entre les MP sur tweeter et les publics… le rdvs à la maîtresse, ça le faisait moins ! MDR

                      Nous avons nos casseroles aussi, et vous, avec Jupiter, c’est pas la gloire non plus !

                      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s