Dinosaures, les géants du vignoble – Ronan Allain

DINOcouv

 

Quatrième de couverture :

Octobre 2010, coup de tonnerre dans le monde de la paléontologie et dans les médias les restes d’un des plus grands dinosaures connus au monde venait d’être découvert en France. Et plus précisément en Charente. Et il n’était pas tout seul… Crocodiles. Tortues, poissons. Reptiles volants et toutes sortes de dinosaures vivaient il y a 140 millions d’années dans le nord de la Nouvelle Aquitaine actuelle.
Jadis région tropicale couverte de marécages. De lagunes et de cours d’eau. L’histoire de ces découvertes inédites dans des carrières et sous des vignes, est celle d’un formidable monde disparu, ressuscite par les paléontologues. Elle méritait d’être racontée au public dans un ouvrage accessible à tous.

 

Mon avis : 

Voici un livre comme je les aime : beau, pratique, enrichissant et richement illustré. Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Non, je plaisante, je vais développer, arrêtez de piaffer  (sinon je fais venir un dino) !

Je vous rassure, je n’y connais rien en paléontologie et pourtant j’ai vraiment pris plaisir à tourner les pages de cet ouvrage. Ce qui m’a plu tout d’abord, c’est qu’il est aéré et qu’il fait la part belle aux photos, schémas, dessins explicatifs ou illustratifs. L’enfant qui sommeille toujours en moi aurait aimé se retrouver il y a des années en arrière (je vous fais grâce du nombre) avec un manuel de ce type entre les mains (et non pas avec un type s’appelant Manuel, ne confondons pas)… Voyez plutôt :

 

EIDOLA-Dinos2-7

(Source : Eidola)

Ensuite, j’ai appris beaucoup de choses et c’est aussi ce que j’aime car lorsqu’on reçoit ce genre de livre, la question est souvent de savoir ce que l’on va vraiment en retenir. D’autant plus que les études se situant en Charentes, à moins d’être du coin, on peut se dire que cela ne va pas nous intéresser. Pourtant, j’ai été littéralement fascinée. Car l’Histoire, elle, nous permet justement de ne pas nous confiner dans un seul lieu et l’on peut facilement imaginer que ces mastodontes se trouvaient également sur tout le territoire. Alors pourquoi les Charentes allez-vous me demander ? Tout simplement parce que, je cite, « ce livre a été conçu en parallèle de l’exposition d’intérêt national intitulée « Dinosaures, les géants du vignoble » [actuellement] au musée d’Angoulême (du 20 mai au 31 décembre 2017), avant de tourner dans d’autres musées en France et à l’étranger. » 

Merci à Babelio ainsi qu’aux Éditions Eidola qui m’ont permis de faire une belle découverte et de m’intéresser de plus près aux dinosaures.

Publicités

15 réflexions sur “Dinosaures, les géants du vignoble – Ronan Allain

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.