Un poisson nommé Wanda (1988) – Charles Crichton

Résultat de recherche d'images

 

Vous voulez un film amoral mais drôle ? Alors n’hésitez pas, c’est celui-ci qu’il vous faut. Il faut une époque où il passait sans cesse à la télé. Et comme à chaque fois que l’on me rebat les oreilles avec quelque chose, je m’en désintéresse totalement. Mais plus de trente ans plus tard, on redécouvre les choses… Et comme il est passé à la télé récemment, je l’ai regardé. Et j’ai ri ! Jamie Lee Curtis est terrible dans ce rôle de maîtresse vénale ! Avec Otto, Ken et George, elle dévalise une bijouterie et dérobe deux gros diamants. De quoi se faire une petite fortune permettant de bien vivre jusqu’à la fin de ses jours. Bien entendu, chacun va essayer de tirer la couverture à soi et de récupérer seul les diamants. A commencer par Wanda qui fait accuser directement George afin d’en être débarrassée… Car George est passé en premier dans la planque et s’est approprié les bijoux.

Ce personnage de Wanda est vraiment sur tous les fronts ! Elle fait croire à George qu’elle est sa fiancée et qu’Otto est son frère (une espèce d’illuminé d’ailleurs mais d’une drôlerie à toute épreuve !). En réalité, elle couche aussi avec Otto, va aller jusqu’à soudoyer le copain bègue, Ken, pour lui tirer des informations. Sans compter l’avocat de George, Archie, qui va voir sa vie bouleversée par cette soi-disant « étudiante en droit ».

Je regrette presque de ne pas avoir regardé ce film plus tôt. Je dis « presque » car cela m’a permis de le découvrir et d’en avoir la primeur.