Les Plumes chez Émilie

Les mots à utiliser étaient les suivants :

SILENCE DISCRETION
CALME MIRACLE
MOUCHARDER CULTE
CRI COMPROMETTRE
MONACAL BRUIT
DOIGT SYMPHONIE

Voici mon texte :

Mon silence en ce moment n’est pas dû à ma discrétion. Si vous regardez mon blog, il est bien calme lui aussi, trop calme. J’apprécie d’ailleurs que les copinautes viennent y poser un commentaire sur la pointe des pieds, sans bruit. Mais je ne pointerai pas du doigt ceux qui ne le font pas car, après tout, mon absence invite à cela. Ah, il me tarde que toutes les réunions de début d’année soient finies ! Je surfe sur la symphonie de la réunionnite aigüe, de ces rassemblements cultes de parents qui adorent mettre un visage sur votre nom. Je n’ai pas beaucoup de temps, si ce n’est le week-end. Mais comme j’ai dû récupérer à la volée des heures car des classes ont fermé la veille de la pré-rentrée, j’ai un boulot monstrueux pour préparer les progressions et les cours. Ô miracle, j’ai réussi en deux week-ends à faire quelque chose de potable au niveau progression. J’ai d’ailleurs poussé un cri de victoire ! Mais mon silence monacal risque de compromettre vos visites. Allez, venez, je ne moucharderai à personne que vous avez déposé un gentil mot !