Les Plumes chez Émilie : Thème Original

Le thème était : ORIGINAL.

Voici la liste des mots à replacer dans un texte : EXTRAORDINAIRE, FANTASTIQUE, BIZARRE, ORIGINAL, TOURNESOL, OLIBRIUS, UNIQUE, VISIONNAIRE, SURPRENDRE, INNOVER, IDEE, INTERLOQUER.

J’ai laissé de côté « innover ».

 Helen n’avait franchement pas envie d’aller au musée, ce jour-là, voir l’exposition de Van Gogh. Pour aller voir des toiles d’un olibrius déjanté dessinant des tournesols… non merci ! Sa copine Marie en était restée interloquée.

– Helen, comment peux-tu dire ça ? C’est le plus grand peintre de tous les temps, un visionnaire, un génie ! Il a innové dans son genre.

– Tu trouves, toi, que le fait de se couper le lobe de l’oreille est l’acte d’un génie ? C’est quand même bizarre, non ? Disons que c’était surtout un original qui abusait un peu de la liqueur verte ! 

– Bon, évidemment, tu ne peux pas comprendre…

– Ah ? Et pourquoi donc ? 

– Mais parce que tu n’as pas ça chez toi, aux Etats-Unis ! Cite-moi donc un seul peintre américain ? 

– Marie, c’est une blague ? Je suis interloquée ! Permets-moi de trouver extraordinaire le fait que, parce que je ne suis pas d’accord avec toi, tu puisses me donner un tel argument ! Ça me surprend de ta part. 

– En attendant, tu n’as pas répondu à ma question ! 

– Ok, quand tu as une idée dans la tête, toi ! Un seul peintre, donc ? Hopper. 

– Hop qui ? 

– Hopper, Edward Hopper, ne me dis pas que tu ne le connais pas quand même !

– Ben…

– Un de ses tableaux les plus célèbres s’appelle Nighthawks.

– …

– Tu sais, ce tableau fantastique représentant un café…

– Alors, ça c’est unique ! Tu reproches à Van Gogh de boire de l’absinthe et tu es passionnée par un peintre qui dessine des bars ! Alors celle-là, elle est bien bonne ! 

26 réflexions sur “Les Plumes chez Émilie : Thème Original

  1. Pingback: Les textes des Plumes d’Asphodèle 2.20 | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

  2. Une jolie façon de m’instruire, je suis partie à la recherche de Hopper ! Edward de son prénom et peintre réaliste comme le grand Van Gogh. Ma belle-soeur m’a offert il y a longtemps deux livres sur les grands peintres. Le premier parle des impressionnistes et le premier d’entre eux cité est…Van Gogh. Sa vie, sa famille, ses tourments et la tendresse indéfectible qu’il éprouvait (et réciproquement) pour son jeune très Théodore. Pas si fou que ça, notre Vincent. Il faut quand même reconnaître que l’absinthe n’a pas que des vertus ! 😀 Bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre à celestine Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.