Le dictionnaire débonnaire : « Picrocholines »

Martine nous propose, cette fois, le terme picrocholines :

Adjectif féminin pluriel :

Terme de télévision utilisé pour la première fois à l’ORTF par Jean Rumet dont l’assistante, Coline Dubout, essuyait les terribles colères. Lors d’un épisode hivernal ayant atteint tout le studio, en 1965, on entendait jean Rumet hurler à son assistante, le nez bouché, « Picro, Choline ! » pour réclamer le micro qu’il oubliait toujours. Depuis, il n’est pas rare, en coulisses des émissions, l’hiver notamment, d’entendre un preneur de son ou un présentateur dire qu’il a les « narines picrocholines » pour signifier qu’elles sont bouchées.