Mais à quel moment…

J’écris rarement de tels billets… Mais là, j’ai besoin d’extérioriser !

A quel moment les parents se disent-ils qu’ils peuvent envoyer des mails dans l’attente d’une réponse un dimanche de vacances à 9h du mat’ ? A quel moment ils se disent qu’ils peuvent demander tout et n’importe quoi, en l’occurrence inscrire Prunelle-de-leurs-yeux dans un autre établissement scolaire, comme si c’était à moi de faire ça ? Non m’sieurs-dames, le professeur principal n’est pas Dieu, il ne fait pas tout, ce n’est pas lui qui conduit le bus de vos enfants ou qui leur prépare le goûter…

Sans compter ce que je lis sur les réseaux sociaux : le prof pourrait faire ci, le prof pourrait donner tous les devoirs d’un coup, je vais leur demander leur salaire… Bien, bien, bien… Donc, vous iriez déranger votre boulanger le jour de sa fermeture pour lui demander une côte de boeuf (hein, Maman-de-Prunelle-de-mes-yeux ?)… Vous demanderiez à votre boulanger de faire tous les pains de la semaine en une journée parce qu’après tout, il peut bien le faire, il a le temps ? Vous lui demanderiez son salaire parce que vous avez réussi à faire réchauffer une pauvre baguette précuite achetée dans le supermarché du coin ?

Vous ne trouvez pas que… vous abusez un tantinet, non ? Vous croyez quoi ? On se démène pour que les élèves ne soient pas trop impactés dans leur scolarité, on trouve des moyens, on réajuste tous nos cours, à la volée, pour que dès le premier jour, le 16 mars, les enfants ne soient pas sans rien, on travaille de 8h du matin à 20h, parfois plus, sans relâche car il faut donner plus de choses à l’écrit et corriger plus vite, préparer le cours du lendemain, l’adapter tout en suivant une progression pédagogique… Les élèves sont connectés parfois dès 7h30 car ça leur fait du bien d’avoir quelqu’un à qui parler. .. Non, le télétravail ne se résume pas pour nous à répondre à trois mails et à jouer ensuite à Animal Crossing ou à regarder la télé avec les gosses…

Heureusement que tous ne sont pas comme ça et qu’on reçoit aussi des messages de soutien… et, ça, en ces temps de confinement et de classes virtuelles qui nous donnent un boulot de dingue, ça fait chaud au coeur.

Alors, je préfère terminer sur une note positive : à ceux-là, MERCI !

26 réflexions sur “Mais à quel moment…

  1. je comprends tout à fait!
    bon courage
    (il y a parfois des parents qui se rendent compte après coup de ce qu’est réellement le métier de prof, par exemple le jour où un de leurs enfants décide de s’engager dans cette voie 😉 mais la meilleure preuve qu’ils le savent, c’est que généralement ils vont dissuader leur enfant de choisir ce métier :-))

    Aimé par 1 personne

  2. Tu sais quoi ? Les parents ne se rendent pas compte. Vraiment. De bonne foi. Votre nouveau travail souffre tragiquement d’un manque de communication!
    Perso je ferais un mail circulaire circonstancié à tous les parents concernés, ils verraient sans doute mieux les problèmes auxquels tu es confrontés.
    Et pour les obstinés, leur re-transférer ce mail à chaque nouvelle demande irréaliste !

    Aimé par 1 personne

  3. bravo pour ton article, oui tu as très bien fait d’extérioriser comme tu dis
    moi je fais parti de ceux qui te disent merci et je compatis car je sais parfaitement le travail que tu fais je communique avec trois de mes profs et ils bossent comme des dingues aussi depuis le premier jour du confinement…..
    bisous
    patricia

    Aimé par 1 personne

  4. Si leur boss envoyait des mails un dimanche à 9h du mat’, ils hurleraient ! Ma soeur a déjà eu la blague, son directeur d’école qui envoie des mails le dimanche, mais elle, nieks, les week-end, elle ne fait pas ses mails professionnels, sinon, c’est la porte ouverte à toutes les fenêtres, comme disait l’autre (Gas l’a plagié sans le citer, d’ailleurs 😆 ).

    Tu sais quoi, les parents en ont ras-le-cul d’avoir prunelles de leurs yeux dans leurs pattes ! Sans avoir le droit de les envoyer jouer dans la rue ou avec les petits voisins… Alors, puisque leur boss se défoulent sans doute sur eux, puisque les gosses sont chiants et qu’ils se disent que le port de la capote aurait été une bonne idée, ils passent leur rage sur la personne qui vient après : toi et les autres profs.

    Si tu avais donné tous les devoirs en une fois, ils auraient hurlé à l’assassin !

    Courage ma poule 😉

    Aimé par 1 personne

    • C’est clair ! Pour les devoirs, cela concerne plus, d’après ce que j’ai pu lire, l’école primaire. De mon côté, je fais la classe virtuelle, donc comme ce sont aux mêmes jours et heures qu’en temps normal, je donne aussi le travail à faire au fur et à mesure sans qu’ils se plaignent. Mais ce que je lis sur les réseaux me fait bondir !
      Ceci dit, la mère d’élève qui m’a écrit le dimanche m’a réécrit le lundi suivant puis le mercredi… ne comprenant pas pourquoi elle n’avait pas de réponse de la direction (on est en vacances et confinés) et si je savais quand elle allait en avoir une (je suis Mme Soleil ?)… 😞

      Aimé par 1 personne

      • N’ayant pas d’enfants je n’ai pas trop suivi la distinction entre les devoirs pour les uns et les cours virtuels pour les autres, captant juste que mon p’tit n’veu de 7 ans avait des devoirs à faire et que l’étudiant de l’université des cours virtuels… et j’ai zappé un peu le entre les deux, trop de choses à entendre, à digérer, qui donnent mal au crâne car ça change tout le temps.

        C’est une situation jamais vue, pour la seconde pandémie, on sera rôdé 😆 Les parents sont dépassés aussi et comme la personne qui se trouve « devant eux », ce sont les profs, ben ils ramassent tout dans la gu****. Vous vous prenez toute leur rage, leurs questionnements, inquiétudes, peurs, stress,… et vu que les gosses sont à la maison depuis 4 semaines, les parents ne savent plus distinguer les vacances des jours d’école. De plus, ils pensent qu’avec les mails, tu es sensée répondre de suite… Grave erreur. Mais comme tout le monde a son smartphone en main, tout le monde se dit qu’on peut y répondre à toute heure du jour et de la nuit. Ben non ! Faut pas pousser bobonne dans les orties, surtout quand elle n’a pas de petite culotte 😆

        Les gens, pour le moment, se plaignent de tout et de tout le monde : des profs, des politiciens, des patrons, des enfants, des caissières, du personnel médical… Frustration, quand tu nous tiens.

        Mais attention, faut pas bousculer les parents… 😀

        Sinon, madame Soleil, tu aurais les numéros du prochain euromillion ?? 😀

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.