Le Dico dingo : Eructer

Cette semaine, Martine nous propose le terme ERUCTER. Voici ma définition loufoque :

Ce verbe vient du bas français « rouqueter », et désigne le cri que pousse le renard roux. On trouve dans la même famille les verbes louqueter pour le loup, poulqueter pour la poule et sourqueter pour la souris. Rouqueter, prononcé très souvent « roucter » puis « ructer » selon les accents et la différence entre ville et campagne est ensuite passé à « éructer » au XVIIe siècle par erreur de La Fontaine sur une fable d’Esope. Ainsi, dans Le Renard et la sauterelle, on peut trouver :

« Un matin, dans l’herbe fraîche, dame sautillante nargua

un jeune renard roux qui les dents montra, et ructa

lui sauta dessus et aussitôt la mangea ».

La Fontaine, s’étant largement inspiré du fabuliste grec, et qui devait ne pas boire que de l’eau claire, transforma cette dernière en :

« Un matin, dans l’herbe verte, une fraîche sauterelle tira

la langue à un jeune renardeau, rouquin de son état,

qui éructa, lui sauta dessus, lui fit son affaire et détala ».

On laissera les éminents spécialistes analyser ces quelques vers afin d’en saisir toute la profondeur… Le fait est que le verbe s’inscrivit ainsi dans l’histoire de la langue.