Le dico dingo : Fédérateur

Martine nous propose cette fois de donner une définition foldingue du terme « fédérateur ». Mouais… ça ne m’emballait pas plus que ça au premier abord, mais en faisant tournoyer les neurones, voici ce que ça donne :

Fédérateur : ce terme désigne le syndicat des fées des rongeurs. Ainsi, dans la mythologie du Groenland du Sud, le petit rongeur était vénéré à un point tel que les déesses et les dieux avaient l’apparence du mammifère. Selon la légende, Ratonuuk, dieu du Ralympuuk, devait sa vie à la fée Ratonuukette qui, en le sauvant des griffes d’un monstrueux dinocatuuk, lorsqu’il était un tout jeune raton, lui avait dit : « Longues dents, longue queue, tu iras loin !!! » Cependant, Ratonuuk ne s’en souvint pas lorsqu’il devint le plus puissant des rongeurs. Il se vantait d’avoir combattu vaillamment le monstre et d’avoir engendré sa perte en l’attrapant par la queue et en le jetant à la mer où il aurait péri, les dinocatuuk ne supportant pas l’eau. La fée, en colère de s’être ainsi décarcassée la baguette pour un tel ingrat, forma alors un clan avec la fée souris, la fée puce et la fée paschier (le paschier ou paschieruuk en groenlandais était un microbe qui a aujourd’hui disparu) pour le destituer. Leurs pouvoirs cumulés, elles devinrent si puissantes qu’elles éradiquèrent la moitié des rats de la planète en leur jetant le sort de la pestenoiruuk. Ce syndicat est resté dans toutes les mémoires et a acquis une renommée mondiale. Rien que son nom faisait trembler les chefs de gouvernement. On se souvient de la célèbre phrase de Staline : « Fédéroski ? NIET !!! » Encore aujourd’hui, il n’est pas rare d’entendre un président ou un ministre dire : « Celui-ci, c’est un fédérateur. Il faut s’en méfier, il va nous faire suer ».