Le dico dingo : Rocambolesque

Martine, jamais en panne d’inspiration, nous propose cette fois de plancher sur le terme « rocambolesque ». Pour être rocambolesque, ça va être rocambolesque !

Voici ma définition foldingue : Danse des pays de l’Est apparue à la fin de la Guerre Froide. Le Rock avait fait son entrée dans cette partie du monde et certains habitants, heureux de pouvoir enfin partager la culture du monde capitaliste, se mirent à danser joyeusement tous les soirs. La tradition étant de boire un verre de vodka, et de le lancer, ils prirent des bols (bolesk dans la langue) lorsque les verres se firent rares. La danse devint donc très sportive car il fallait jongler avec les bols et éviter celui du voisin tout en faisant tournoyer sa partenaire. Les américains, regardant ça d’un oeil amusé, nommèrent cette danse « Rock and bolesk », traduit phonétiquement en français par « Rocambolesque ».