Les Plumes chez Émilie : Voile

Voici la liste des mots à insérer : anniversaire, mer, secret, marine, pudeur, cacher, bosco, perroquet, mystère, vapeur, marié(e), brouillard, bleu, bâcher.

Voici mon texte : Le petit Mousse

Tim rêvait d’embarquer sur un navire depuis qu’il avait lu les romans de Jules Verne. Il avait suffit du premier, offert par sa marraine le jour de son anniversaire, pour que cette passion le prenne. Il se voyait déjà sur le pont, humant l’air et contemplant le bleu envoûtant de la mer. En secret, le soir dans sa chambre, il faisait une voile avec son drap. Le lit devenait un bateau subissant les vagues et les tempêtes. Il était le maître, le bosco, un perroquet sur l’épaule, un cache-oeil sur le visage. Il abordait d’autres embarcations par surprise, avec l’aide du brouillard, devenait un pirate. Le lendemain, il était un riche propriétaire. Jeune marié, il se baladait en yacht dans les plus beaux endroits du monde. Tim refaisait ainsi le monde, son monde. Il aurait voulu être Tom Sawyer, grimper dans un bateau à roue à aubes, à vapeur, aller voir le Mississippi. Dès qu’il entendait un bruit, il bâchait le bateau-lit, autrement dit, il le recouvrait très vite de son drap. C’était son secret, il le cacherait jusqu’à temps qu’il puisse intégrer l’école de la Marine. La pudeur lui interdisait d’en parler pour l’instant. Ses parents ne le comprendraient pas et se moqueraient de lui. Plus tard, adulte, il découvrirait son mystère et tout le monde en rirait. Enfin, il l’espérait !

23 réflexions sur “Les Plumes chez Émilie : Voile

  1. Pingback: Les Plumes Chez Emilie 14-20 : les textes. | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

  2. et voilà un petit garçon qui rêve chez toi aussi.
    Je me souviens des cabanes que nous faisions avec nos draps, dans le lit. Mais ce n’était pas pour rêver de la mer, l’océan était trop loin et nous n’avions pas de voiture (pas assez d’argent non plus !!!) Les cabanes, c’était pour lire, pour se raconter des histoires que les grands n’avaient pas besoin d’entendre. Quand on est né dans une famille nombreuse, il faut savoir s’inventer des plages secrètes ! 😀
    Bisous

    Aimé par 1 personne

  3. Hello Lydia
    Ainsi naît une vocation 😉
    Je crois que plus on défend aux enfants d’aller dans une direction, plus ils persistent.
    Peut-être le bon moyen de les faire réussir ?
    De « mon temps » les parents décidaient pour nous…
    L’Ecole de la Marine, la classe, pas facile mais quel prestiqe.
    Bon we
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Répondre à Pixelie25 Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.