Le mariage de Corneille

Voici une anecdote tirée du Tome II des Anecdotes littéraires ou Histoire de ce qui est arrivé de plus singulier  et de plus intéressant aux Écrivains François  depuis le renouvellement des Lettres sous François Ier jusqu’à nos jours.

(J’ai rétabli une orthographe moderne pour une meilleure compréhension du texte)

Corneille se maria singulièrement. Il se présenta un jour plus rêveur qu’à l’ordinaire devant le Cardinal de Richelieu, qui lui demanda s’il travaillait toujours : Il lui répondit qu’il était bien éloigné de la tranquillité nécessaire pour la composition, et qu’il avait la tête renversée par l’amour. Il en fallut venir à un plus grand éclaircissement, et il dit au Cardinal qu’il aimait passionnément une fille du Lieutenant Général d’Andely et qu’il ne pouvait l’obtenir de son père. Le Cardinal voulut que ce père si difficile vînt lui parler à Paris. Il arriva tout tremblant d’un ordre si imprévu, et s’en retourna bien content d’en être quitte pour avoir donné sa fille à un homme qui avait tant de crédit.
La première nuit de ses noces qui se firent à Rouen, Corneille fut si malade que l’on écrivit à Paris qu’il était mort.