Retour de vacances

Retour de vacances : les règles à connaître lors du passage en ...

Salut les amis ! Je suis de retour comme l’indique mon titre. Ce petit séjour dans la Nièvre m’a fait un bien fou !

Laissez-moi juste le temps de revenir un peu à « la réalité ». Je vais très vite apparaître à nouveau pour commenter vos différents blogs.

merci Et À Bientôt" photos, royalty-free images, graphics, vectors ...

La mort de l’Abbé Prévost

Qui ne connaît pas Manon Lescaut ? Mais savez-vous de quelle façon est mort son auteur ? Figurez-vous que le 25 novembre 1763, le chirurgien du monastère des bénédictins de Saint-Nicolas-d’Acy est réveillé en catastrophe. Un homme est mort. Maugréant, il se lève et se rend au chevet du défunt. Il le reconnaît : c’est Antoine François Prévost, dit d’Exiles, plus connu sous le nom de l’Abbé Prévost. Celui-ci s’était rendu en visite au monastère et, alors qu’il s’en retournait chez lui, s’était écroulé, au pied d’une croix. Des villageois l’avaient alors ramené au presbytère de l’église de Courteuil. Le curé le reconnu, fit appeler le bailli du monastère de Saint-Nicolas-d’Acy. Le chirurgien décida alors d’ouvrir le corps pour connaître la cause exacte du décès. Mais le mort ne l’était pas… Il le fut après le coup de bistouri ! 

Un article intéressant ici.

Les dernières volontés de Kafka

C’est au sanatorium de Kierling, près de Vienne, que cet écrivain tchèque s’éteindra le 03 juin 1924 à l’âge de 40 ans, vaincu par la tuberculose. 
Il avait demandé, à son exécuteur testamentaire, Max Brod, de brûler tous ses écrits à sa mort  :

« Voici, mon bien cher Max, ma dernière prière : Tout ce qui peut se trouver dans ce que je laisse après moi (c’est-à-dire, dans ma bibliothèque, dans mon armoire, dans mon secrétaire, à la maison et au bureau ou en quelque endroit que ce soit), tout ce que je laisse en fait de carnets, de manuscrits, de lettres, personnelles ou non, etc. doit être brûlé sans restriction et sans être lu, et aussi tous les écrits ou notes que tu possèdes de moi ; d’autres en ont, tu les leur réclameras. S’il y a des lettres qu’on ne veuille pas te rendre, il faudra qu’on s’engage du moins à les brûler. À toi de tout cœur. »
— Franz Kafka

Heureusement, ce dernier n’en fit rien. Max Brod avait prévenu à plusieurs reprises Kafka qu’il ne pourrait s’y résoudre.

Je vous conseille également d’aller sur le site de France Culture pour en savoir un peu plus.

Les défis du 20 : Lettre F

Les règles sont ici. Et cette fois, c’était à Dame Uranie de proposer deux mots. Voici son choix : Féroce et Fromage.

J’aime beaucoup cette association et voici ce que cela m’a inspiré…

Pour le prochain mois, nous jouerons avec la lettre G. C’est à moi cette fois de choisir les deux mots avec lesquels nous ferons marcher notre imagination. Je vous propose donc : GOMME et GALANTERIE.

Incendie chez Guillaume Budé

Cette anecdote est tirée du livre :

Anecdotes Littéraires, ou Histoire de ce qui est arrivé de plus singulier et de plus intéressant aux Ecrivains François depuis le renouvellement des Lettres sous François Ier jusqu’à nos jours. (Tome 1)

Un jour, un domestique, effrayé, vint prévenir Budé (26/01/1468 – 22/08/1540), qui se trouvait en train d’écrire dans son cabinet, qu’il y avait le feu à la maison. Celui-ci lui répondit froidement : « Avertissez donc ma femme, vous savez que je ne me mêle point du ménage ».

Comme quoi, on peut être un grand juriste, un humaniste avéré, et ne pas avoir le sens des réalités !