La Charité-sur-Loire (Nièvre)

Cette petite ville s’appelait, en l’an 700, Seyr. Une église fut fondée en l’honneur de la Vierge par un sous-diacre ainsi qu’un monastère suivant la règle de saint-Basile. Les moines faisaient preuve de compassion envers les pauvres de passage, d’où le nom qui lui fut donné plus tard, de Charité-sur-Loire. Au XIe siècle, la petite bourgade se développe autour d’un prieuré et de deux églises, le tout étant protégé par des remparts. Et c’est encore impressionnant aujourd’hui !

Les remparts

Et pour finir, quelques boutiques qui pourraient faire le décor d’un film…

© L.B