L’Académie de l’air – Daniel Marcu

L’Académie de l’air est un recueil de poèmes et manifestes de Daniel Marcu, poète anarchiste roumain se définissant comme étant de l’avant-garde nouvelle. Tiens, me direz-vous, je croyais que tu n’aimais pas la poésie ? Il est vrai que je n’en suis pas friande et encore moins lorsqu’il s’agit de poésies modernes. Mais ici, on suit un cheminement, absurde, peut-être, encore que l’artiste doit y suivre sa voie, mais cela reste des messages, des dénonciations sur notre époque. Il y a quelque chose d’universel là-dedans. Et même si parfois je n’ai pas dû en saisir toute la teneur, peu importe. Ce n’est pas en voyant un tableau une première fois que l’on en comprend toute la portée. D’ailleurs, en parlant de cela, les illustrations sont superbes.

Je vous laisse avec deux vers qui donnent à réfléchir :

« Je lègue la liberté à ceux qui n’ont jamais pleuré la liberté,

mais sont morts des milliers de fois avant de la vivre » (P55)

Un grand merci à Gabrielle Danoux, la traductrice, pour m’avoir offert ce recueil. On ne met pas assez en avant les traducteurs, je m’en rends bien compte et moi la première d’ailleurs, je ne mentionne jamais leur nom. Mais je vais le faire à présent car il y a un vrai travail derrière tout ça et je n’ose même pas imaginer le casse-tête pour arriver à retranscrire des idées poétiques dans une autre langue !