Les Plumes chez Émilie : Lecture

Voici la liste des mots à insérer : Bibliothèque, page, virgule, rose, conte, autodafé, évasion, usé, lire, livrer, loisir, occasion, occupé, occulte.

Voici mon texte :

La rédaction

Antoine était retourné à l’école une semaine après le drame. Rosalie et le docteur ne voulaient pas que le petit rumine l’incendie de la ferme. Il fallait qu’il soit occupé afin de ne pas faire plus de cauchemars la nuit. L’école était l’occasion de se livrer à des réflexions de son âge. Ce petit bonhomme avait vécu suffisamment de choses. Il aurait bien tout le loisir, adulte, de régler les problèmes. En attendant, il fallait désormais qu’il ait une vie normale.

À 17h, ce jour-là, Toinou rentra l’air morose. Il avait une rédaction à faire pour le lendemain dont le thème était « l’héroïsme ». Mais comment, à cette heure-là, avoir accès à des livres ? Le peu qu’il avait était parti en cendres dans l’incendie, un crève-coeur pour lui, un autodafé commandité par l’incendiaire qu’il retrouverait un jour ! Quant à la bibliothèque, elle était évidemment fermée puisque c’était celle de l’école. Le petit élève se mit dans la cuisine, sortit son cahier, sa plume et son beau buvard rose tout neuf. L’ancien, tout usé, avait fini, lui aussi, avec les livres. Le docteur avait eu la gentillesse de lui racheter les fournitures qu’il lui fallait. Et il lui avait donné une de ses plumes, ce dont Toinou n’était pas peu fier. Il avait beau réfléchir, rien ne lui venait. Il tournait, l’air désespéré, les pages de son cahier. Rosalie était bien en peine de le voir comme ça. Mais elle ne pouvait pas l’aider, elle qui n’avait pas été à l’école. Elle savait tout juste lire. L’algèbre lui paraissait être une science occulte. Elle ne pouvait qu’essayer de le réconforter. D’ailleurs, elle s’était attelée à la confection d’un gâteau au chocolat.

Toinou entendit soudain des bruits de sabots. Le docteur était de retour de sa tournée. Pour une fois, il rentrait tôt. Il déposa sa lourde mallette sur le sol de l’entrée, mis son manteau et son chapeau sur le porte-manteau, embrassa Rosalie et se pencha sur le garçon en lui gratouillant la tête.

– Alors, bonhomme, comment ça va aujourd’hui ?

Mais l’enfant ne répondit pas. Une grimace fit comprendre à Louis que la journée n’avait pas été un conte de fée. Ce dernier se pencha sur le devoir du petit.

– Hum… l’héroïsme… beau sujet !

L’enfant le regarda, les yeux vides. Soudain, une larme roula sur sa joue.

– Hé, bonhomme, qu’y a-t-il ?

– Je n’ai aucun livre sur lesquels m’appuyer !

– Oh, mais attends, viens avec moi, on va arranger ça !

Louis amena Toinou à l’étage. Il s’arrêta devant son bureau. L’enfant n’avait jamais osé aller dans cette pièce. Le docteur ouvrit la porte. Et là, ce fut comme un enchantement ! Une évasion des sens et de l’esprit ! Un beau bureau en chêne massif vernis trônait au milieu de la pièce. Les murs étaient tapissés de livres aux belles couvertures en cuir.

– Je crois que tu vas trouver ton bonheur !

Le lendemain, l’enfant se leva tout guilleret. Il avait passé du temps à faire sa rédaction mais il en était fier. Il avait regardé les livres, contemplé les graphies, en avait étudié jusqu’aux virgules… Il arriva parmi les premiers à l’école. Lorsque la maîtresse arriva, elle trouva l’enfant avec le sourire, ce qui lui fit bien plaisir. Il sortit, tout fier, sa rédaction dont le titre, fait avec une superbe calligraphie, était le suivant : Le docteur Louis, mon héros.

19 réflexions sur “Les Plumes chez Émilie : Lecture

  1. Pingback: Les Plumes Chez Emilie 22.20 | LES PETITS CAHIERS D'EMILIE

  2. Hello Lydia
    Perdue dans mes carrés crochetés, mes ourlets et autres activités manuelles, j’avais oublié les Plumes d’Emilie 🙄
    Une histoire de l’ancien temps, dure et belle à la fois. Ton p’tit Toinou est touchant.
    De nos jours, la cellule psychologique serait là !
    Le bon Docteur, observateur et bienveillant, a su redonner le sourire à l’enfant appliqué qui écrit à la plume. Mais ça, c’était avant 😉
    Un joli conte pour enfants sages ou non !
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.