Deux cons – Tronchet

D’un côté, Couyalère, et de l’autre Patacrêpe ! Admirez les noms ! Deux parfaits abrutis qui se complètent pour ne former qu’un seul neurone, et ce n’est pas peu dire ! Dès que l’un des deux ouvre la bouche, on ne peut s’empêcher de sourire face à la niaiserie de ses paroles. Ce qu’il y a de bien avec ces deux idiots, c’est qu’ils ont l’impression de découvrir le monde chaque jour. 

Fan de Fluide glacial, j’apprécie tout particulièrement les BD de ce genre. Les dessins, ici, sont à l’image des deux personnages : assez grossiers, peu raffinés. Tout passe dans les mimiques et les regards.

Si vous voulez passer un bon moment, n’hésitez pas !