Challenge « Les textes courts », le récap’

Les inscriptions se font sur l’autre billet.

À partir du 1er février, et quand vous le désirez, vous pourrez venir mettre votre lien en commentaire de ce billet afin que j’actualise la liste. Ce qui serait sympa, ce serait de me le mettre sous le format suivant : nom de l’auteur, titre, nombre de pages.

Voici la liste des oeuvres lues. Je mets un code couleur par mois pour pouvoir faire les bilans mensuels.


En noir : février 2021

En bleu : mars 2021

En rouge : avril 2021

En vert : mai 2021

Nouvelles :

L’armoire normande de Michel Bussi (31 pages) : Vonnette

Le puits d’Eduardo Antonio Parra (14 pages) : Lydia

Le goût âpre des kakis de Zoyâ Pirzâd (35 pages) : Lydia

Le Talisman de Vaikom Muhammad Basheer (15 pages) : Lydia

La Veuve Aphrodissia de Marguerite Yourcenar (14 pages) : Lydia

Joyeux Noël Rocco d’Antonio Manzini (48 pages) : Soene

Pour quelques cartons de plus de Pierre Pirotton (35 pages) : Lydia

Histoire d’une baleine blanche de Luis Sepúlveda (95 pages) : Pativore

Le fils de l’étoile de Marcus Malte (49 pages) : Lydia

Les ailes de Yukio Mishima (28 pages) : Lydia

La belle Rémoise de Hubert Haddad (45 pages) : Lydia

Guide sorcier de l’évasion : atlas des contrées réelles et imaginaires d’Alix E. Harrow (20 pages) : Le nocher des livres

L’aliéniste de J.M. Machado de Assis (98 pages) : Pativore

Une rue de Paris et son habitant de Balzac (35 pages) : Lydia

Le chef-d’oeuvre inconnu de Balzac (96 pages) : Lydia

La misère de Nikolaï Telechov (15 pages) : Pativore

L’anniversaire de Nikolaï Pavlov (28 pages) : Pativore

Roman en neuf lettres de Fédor Dostoïevski (27 pages) : Pativore

Bartleby de Herman Melville (80 pages) : Pativore

Le rendez-vous dans trois cents ans d’Alekseï Tolstoï (37 pages) : Pativore

T’en souviens-tu mon Anaïs et autres nouvelles : Vie de grenier (72 pages) : Soene

L’eau qui dort d’Amédée Achard (92 pages) : Lydia

La petite maison de Jean-François de Bastide (45 pages) : Lydia

Retour à n’dau, de Kij Johnson (78 pages) : Le nocher des livres.

Bobok de Fiodor Dostoïevski (20 pages) : Eve-Yeshé

L’empreinte de Karel Capek (30 pages) : Eve-Yeshé

Histoire de la Marquise-Marquis de Banneville de l’Abbé de Choisy (88 pages) : Lydia

La force des forts de Jack London (37 pages) : Lydia

Le Chat du Neptune d’Ernest d’Hervilly (24 pages) : Lydia

Léa de Jules Barbey d’Aurevilly (38 pages) : Lydia

La remontrance du tigre – Histoires excentriques du Pavillon du Jade de Park Ji-won : Pativore

L’histoire des maquignons de chevaux (12 pages)
L’histoire de Sieur Yedeok « Vertu de l’ordure » (10 pages)
L’histoire de Min l’Ancien (18 pages)
L’histoire de Gwang-mun le mendiant (en 2 parties, 8 pages + 6 pages)
L’histoire du yangban lettré (10 pages)
L’histoire de Kim l’Immortel taoïste (10 pages)
L’histoire du poète U-sang (20 pages)
La remontrance du tigre (20 pages)
L’histoire de Heo Saeng (24 pages)
L’histoire d’une femme vertueuse de Hamyang, née Pak (10 pages)

Les orages de Sylvain Prudhomme (28 pages) : Une Comète

Le chat brésilien d’Arthur Conan Doyle (12 pages) : Lydia

L’insondable profondeur de la solitude de Hao Jingfang (recueil de 11 nouvelles) : Pativore

Romans :

Traboule Blues de Valéry Le Bonnec (91 pages) : Passiflore

La très mirifique histoire de l’homme qui inventa le livre de poche de Rolf Potts (57 pages) : Le nocher des livres

Trois jours dans la vie de Paul Cézanne de Mika Biermann (94 pages) : Lydia

Voyage autour de ma chambre de Xavier de Maistre (88 pages) : Lydia

Le Petit Prince de Saint-Exupéry (98 pages) : Soene

Les demeurées de Jeanne Benameur (81 pages) : Soene

Contes :

Les histoires du Petit Renaud de Léopold Chauveau (96 pages) : Pativore

Le Liseron illustré par Walter Crane et Edmund Evans (26 pages) : Pativore

La hache d’or de Fang Yuan et Yang Yongqing (30 pages) : Pativore

Le Chat botté de Charles Perrault (32 pages) : Lydia

Pièces de théâtre :

Ubu cocu d’Alfred Jarry (67 pages) : Lydia

Chat en poche de Georges Feydeau (79 pages) : Lydia

La guerre des salamandres de Karel Čapek (80 pages) : Pativore

Atrée et Thyeste de Crébillon (44 pages) : Lydia

Le jeu de l’amour et du hasard de Marivaux (93 pages) : Marie-Joe

Poésies :

Le chat philosophe de Kwong Kuen Shan (88 pages) : Soene

Les cœurs tendres (recueil : À s’offrir en partage) de Jacques Brel (1 page) : Passiflore

Le spectateur triste de Claude Baugée (40 pages) : Soene

À coeur ouvert de Marie Val (68 pages) : Lydia

BD / ALBUMS

Entrez dans la danse de Richard Guérineau (96 pages) : Lydia

Agatha Christie – Tome 18 – Cinq petits cochons : Agatha Christie, Miceal O’Griafa et David Charrier (46 pages) : Belette2911

Champignac – Tome 2 – Le patient « A » : David Etien et Béka (48 pages) : Belette2911

Grands anciens – Tome 2 – Le dieu poulpe : Jean-Marc Lainé et Bojan Vukic (48 pages) : Belette2911

Pacific Palace de Christian Durieux (80 pages) : Eimelle Tours et culture

Bartleby le scribe de José-Luis Munuera (72 pages) : Pativore, Eimelle Tours et culture

Hercule Poirot, Le crime de l’Orient Express de Benjamin Von Eckartsberg / Chaiko (64 pages) : Lydia, Belette2911, Eve-Yeshé

Orcs et gobelins – Tome 11 – Kronan de Jean-Luc Istin et Sébastien Grenier (48 pages) : Belette2911

West legends – Tome 4 – Buffalo Bill – Yellowstone de Fred Duval et Andrea Fattori (56 pages) : Belette 2911

Elfes – Tome 30 – Le scintillement des ténèbres de Christophe Arleston et Dimat (48 pages) : Belette 2911

Gretch & Ferragus, dragons mégalos de Joshua Wright (48 pages) : Pativore

Hercule Poirot, Mort sur le Nil d’ Isabelle Bottier et Damien Callixte (64 pages) : Belette2911

Dans les forêts de Sibérie de Virgile Dureuil et Sylvain Tesson (96 pages) : Lydia

L’aliéniste de Fábio Moon et Gabriel Bá (72 pages) : Pativore

Calvin et Hobbes, tome 2 : En avant, tête de thon ! de Bill Watterson (64 pages) : Belette2911

Jeremiah, tome 1 : La Nuit des rapaces d’Hermann (48 pages) : Belette2911

La peste, histoire d’une pandémie de Fabrice Erre et Sylvain Savoia (48 pages) : Pativore

Raven & l’ours 1 de Bianca Pinheiro (64 pages) : Pativore

Calvin et Hobbes, tome 04 : Debout, tas de nouilles ! (64 pages) : Belette2911

Les Quatre de Baker Street – Tome 09 – Le Dresseur de Canaris de Jean-Blaise Djian, Olivier Legrand et David Etien (56 pages) : Belette2911

La musique d’Édouard de Monika Filipina (36 pages) : Pativore

Les maîtres inquisiteurs – Tome 05 – Aronn de Sylvain Cordurié et Jean-Charles Poupard (56 pages) : Belette2911

Bambou à l’école des singes de Lucie Papineau et Dominique Jolin (32 pages) : Pativore

Encore un peu petite de Mari Kasai et Chiaki Okada (40 pages) : Pativore

Wild west – Tome 2 – Wild Bill de Thierry Gloris et Jacques Lamontagne (54 pages) : Belette2911

Ecumes de Ingrid Chabbert et Carole Maurel (84 pages) : Une Comète

Nains – Tome 20 – Svara du bouclier de Nicolas Jarry et Nicolas Demare (54 pages) : Belette2911

Le fort des Landes de Jérôme Le Gris et Didier Poli (56 pages) : Pativore

Imbattable – Tome 1 – Justice et légumes frais de Pascal Jousselin (48 pages) : Belette2911

Le plongeon de Séverine Vidal et Victor L. Pinel (80 pages) : Une Comète

Jusqu’au printemps (Les gens de rien 1) de Charles Masson (88 pages) : Pativore

Héroïc’ Pizza – Tome 1 – Pepperoni power d’Augustin (44 pages) : Belette2911

Sherlock Fox – Tome 1 – Le chasseur de Jean-David Morvan et Du Yu (64 pages) : Belette2911

M.O.R.I.A.R.T.Y – T03 – Le voleur aux cent visages (1/2) de Jean-Pierre Pécau, Fred Duval et Gess (64 pages) : Belette2911

Hel’Blar – Tome 1 – Les chasseurs de Draugar de Sergio A. Sierra et Alex Sierra (56 pages) : Belette 2911

Frances, épisode 1– Joanna Hellgren (69 pages) : Une Comète

Essais / Témoignages / Biographies et autres…

Histoire naturelle des plus rares curiositez de la mer des Indes, illustré par Samuel Fallours, 1719, tome 1 (62 pages) : Pativore

Histoire naturelle des plus rares curiositez de la mer des Indes, illustré par Samuel Fallours, 1719, tome 2 (66 pages) : Pativore

La première marine de guerre romaine de Yann Le Bohec (85 pages) : Le nocher des livres

Un bon chanteur mort de Dominique A. (80 pages) : Pativore

Et tu n’es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens (83 pages) : Eve-Yeshé

Amelia Earhart, l’aviatrice qui voulait faire le tour du monde de Pascale Perrier et Isabelle Delorme (80 pages) : Pativore

Histoire véritable et prodigieuse sur la vie, la mort & punition d’un homme… de Jean d’Ameron (15 pages) : Lydia

Aux jeunes gens de Piotr Kropotkine (42 pages) : Pativore

Les ombres portées, Zola, correspondances intimes de Sophie Guermès (68 pages) : Lydia

CHALLENGE « Les textes courts », les inscriptions.

Bonjour tout le monde ! Le mois de février approche, le mois le plus court de l’année. Alors j’ai pensé à un challenge (ben oui, tout le monde en fait alors j’ai décidé de m’y mettre) : les textes courts (moins de 100 pages). Il y a du choix : nouvelles, pièces de théâtre, poésies, BD (il y a du texte 😉), chansons… Le but étant de publier des critiques de ces textes. Oui, c’est la seule contrainte, pas de prise de tête. Je ferai un billet récapitulatif sous lequel vous pourrez venir placer les liens vers vos critiques.

Vous publiez quand vous voulez (et pas forcément le 1er du mois) à partir du 1er février. Le challenge ira jusqu’au 1er février 2022. Nous devrions avoir une belle récolte ! Le billet pour mettre vos liens est ici.

Voici mon logo :

Si vous souhaitez participer, n’hésitez pas à vous inscrire en laissant un commentaire sur ce billet. À bientôt j’espère !


LA LISTE DES PARTICIPANTS :

Un dimanche en cuisine…

Je vous propose aujourd’hui un petit plat savoureux : des noix de Saint-Jacques sauce corail.

Les ingrédients pour 2 personnes : 

Des noix de Saint-Jacques avec le corail (une quinzaine suivant la grosseur), un peu de beurre et d’huile pour la cuisson, 10 cl de crème fraîche liquide, sel.

La recette : 

Enlever le corail des noix de Saint-Jacques et réserver. Dans une poêle, faire revenir un peu de beurre avec quelques gouttes d’huile et mettre les Saint-Jacques. Attention, ça cuit vite ! Pendant ce temps, mettre le corail dans un mixer avec la crème fraîche. Assaisonner. Faire cuire la sauce obtenue à feu doux pendant une dizaine de minutes. C’est prêt ! J’ai accompagné ces noix avec des pâtes et quelques morceaux de poissons mais vous pouvez aussi faire une tombée de poireaux ou ce que vous voulez.


Allez voir chez Syl ce que nous aura mitonné la brigade…