Challenge des textes courts : bilan de février

Tant pis, j’empiète un peu sur le mois de mars mais je n’ai pas eu le temps de le faire avant. Je rappelle quand même que le challenge va jusqu’à février 2022 donc ce bilan ne signifie en aucun cas la fin du challenge !
Voici donc toutes nos lectures jusqu’à présent et vous allez voir que nous n’avons pas démérité. Par ordre alphabétique des participantes :

Belette :

Agatha Christie – Tome 18 – Cinq petits cochons : Agatha Christie, Miceal O’Griafa et David Charrier (46 pages)

Champignac – Tome 2 – Le patient « A » : David Etien et Béka (48 pages)

Grands anciens – Tome 2 – Le dieu poulpe : Jean-Marc Lainé et Bojan Vukic (48 pages)

Hercule Poirot, Le crime de l’Orient Express de Benjamin Von Eckartsberg / Chaiko (64 pages)

Orcs et gobelins – Tome 11 – Kronan de Jean-Luc Istin et Sébastien Grenier (48 pages)

West legends – Tome 4 – Buffalo Bill – Yellowstone de Fred Duval et Andrea Fattori (56 pages)

Elfes – Tome 30 – Le scintillement des ténèbres de Christophe Arleston et Dimat (48 pages)

Hercule Poirot, Mort sur le Nil d’ Isabelle Bottier et Damien Callixte (64 pages)

Calvin et Hobbes, tome 2 : En avant, tête de thon ! de Bill Watterson (64 pages)

Jeremiah, tome 1 : La Nuit des rapaces d’Hermann (48 pages)

Eimelle :

Pacific Palace de Christian Durieux (80 pages)

Bartleby le scribe de José-Luis Munuera (72 pages)

Eve-Yeshé :

Hercule Poirot, Le crime de l’Orient Express de Benjamin Von Eckartsberg / Chaiko (64 pages)

Et tu n’es pas revenu de Marceline Loridan-Ivens (83 pages)

Le nocher des livres :

Guide sorcier de l’évasion : atlas des contrées réelles et imaginaires d’Alix E. Harrow (20 pages)

La très mirifique histoire de l’homme qui inventa le livre de poche de Rolf Potts (57 pages)

La première marine de guerre romaine de Yann Le Bohec (85 pages)

Lydia :

Le puits d’Eduardo Antonio Parra (14 pages)

Le goût âpre des kakis de Zoyâ Pirzâd (35 pages)

Le Talisman de Vaikom Muhammad Basheer (15 pages) 

La Veuve Aphrodissia de Marguerite Yourcenar (14 pages)

Pour quelques cartons de plus de Pierre Pirotton (35 pages)

Le fils de l’étoile de Marcus Malte (49 pages)

Les ailes de Yukio Mishima (28 pages)

La belle Rémoise de Hubert Haddad (45 pages)

Une rue de Paris et son habitant de Balzac (35 pages)

Le chef-d’oeuvre inconnu de Balzac (96 pages)

Trois jours dans la vie de Paul Cézanne de Mika Biermann (94 pages) 

Ubu cocu d’Alfred Jarry (67 pages) 

Entrez dans la danse de Richard Guérineau (96 pages) 

Hercule Poirot, Le crime de l’Orient Express de Benjamin Von Eckartsberg / Chaiko (64 pages)

Dans les forêts de Sibérie de Virgile Dureuil et Sylvain Tesson (96 pages)

Passiflore :

Traboule Blues de Valéry Le Bonnec (91 pages) 

Pativore :

Histoire d’une baleine blanche de Luis Sepúlveda (95 pages)

L’aliéniste de J.M. Machado de Assis (98 pages)

La misère de Nikolaï Telechov (15 pages)

L’anniversaire de Nikolaï Pavlov (28 pages)

es histoires du Petit Renaud de Léopold Chauveau (96 pages)

Le Liseron illustré par Walter Crane et Edmund Evans (26 pages)

La hache d’or de Fang Yuan et Yang Yongqing (30 pages)

Bartleby le scribe de José-Luis Munuera (72 pages) : 

Gretch & Ferragus, dragons mégalos de Joshua Wright (48 pages)

L’aliéniste de Fábio Moon et Gabriel Bá (72 pages)

La peste, histoire d’une pandémie de Fabrice Erre et Sylvain Savoia (48 pages) 

Histoire naturelle des plus rares curiositez de la mer des Indes, illustré par Samuel Fallours, 1719, tome 1 (62 pages)

Histoire naturelle des plus rares curiositez de la mer des Indes, illustré par Samuel Fallours, 1719, tome 2 (66 pages)

Un bon chanteur mort de Dominique A. (80 pages)

Soene :

Joyeux Noël Rocco d’Antonio Manzini (48 pages)

Le chat philosophe de Kwong Kuen Shan (88 pages)

Vonnette :

L’armoire normande de Michel Bussi (31 pages)