Léa – Jules Barbey d’Aurevilly

Jules Barbey d'Aurevilly [XIXe s / France ; Nouvelles] Image

Non, je ne me suis pas trompée de couverture. Léa est une nouvelle qui appartient à ce recueil (au même titre qu’Une page d’histoire et que Le cachet d’Onyx).

Amédée de Saint-Séverin et Réginald de Beaugency, élevés ensemble bien que n’étant pas frères de sang, reviennent de leur long voyage en Italie (trois ans). Un retour somme toute forcé puisque la sœur d’Amédée, Léa, est bien malade. Ils avaient laissé une gamine de treize ans et retrouvent une belle jeune fille de seize ans. Belle ? Du moins au yeux de Réginald car la pauvre adolescente se meurt d’un mal inconnu. La mère découvre que celui-ci éprouve pour sa fille un sentiment déraisonnable vu la situation. Elle le met en garde. Réginald va être ainsi tiraillé entre la raison et l’amour.

Le sujet est typique du XIXe siècle : l’amour impossible, la confrontation entre le cœur et l’esprit, la passion dévorante créant une sorte de dépression chez celui qui la subit… Mais n’oublions pas que l’auteur n’est pas quelqu’un à tomber dans le piège de la mièvrerie ! Il va faire sortir de ce thème un texte magistral ! Une nouvelle, une vraie de vraie, avec une chute brillante de concision. Et quel style ! Allez, je vous laisse la lire.

Extrait : 

Qui ne sait pas que tous nos amours sont de la démence ? que tous nous laissent à la bouche la cuisante absinthe de la duperie ? et l’expérience ne l’avait-elle pas appris à Réginald ? Eh bien, de tous ces amours passés et de tous ces amours possibles, le plus insensé était encore ce dernier. Qu’espérait-il en le nourrissant ? Dans six mois cette jeune fille serait portée au cimetière. D’ailleurs y avait-il en elle des facultés aimantes ? Saurait-elle jamais ce que c’est que l’amour ? Ce que ce mot-là signifie, alors que tant de femmes restent hébétées devant ce sentiment qu’elles font naître ? Angles de marbre et d’acier que toutes ces questions, contre lesquelles Réginald se battait le front avec fureur.

Challenge Les textes courts. 

Genre : Nouvelle

Auteur : Jules Barbey d’Aurevilly

Pays : France

Nombre de pages : 38

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

4 réflexions sur “Léa – Jules Barbey d’Aurevilly

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.