La goûteuse d’Hitler – Rosella Postorino

Traduction : Dominique Vittoz

Je tiens à remercier Pativore pour ce beau cadeau. J’avais entendu parler de ce livre mais je ne l’avais pas encore acheté.

J’annonce tout de suite que j’ai aimé ce roman un peu atypique par son thème. En effet, lorsqu’on parle de la Seconde guerre mondiale ou du personnage moustachu, on ne pense pas forcément à manger ! Et pourtant… en lisant ce livre, je me suis rendue compte que c’était tout de même une question épineuse. Et comme Cléopâtre dans Astérix, Hitler a besoin d’être rassuré lors de ces repas. Vous me direz qu’il est indécent de parler de nourriture à une période où nombreux étaient ceux qui cherchaient de quoi se mettre sous la dent mais que voulez-vous, c’est comme ça, ce n’est pas moi qui fait l’Histoire !

Mais ce que l’on remarque aussi à travers Rosa, inspirée de l’histoire réelle de Margot Wölk, c’est la paranoïa qui s’installe dans le groupe des goûteuses. On pourrait s’attendre à de la solidarité, mais c’est la méfiance et le rejet de l’autre qui prennent le pas.

La lecture est fluide car nous allons de rebondissement en rebondissement. Je suis passée par toutes les émotions et j’ai vraiment été captivée par ce récit.

Ce livre entre dans le challenge Voisins-Voisines :