Legio Patria Nostra T2 – Yerlès & Boidin

Tome 2 : Main de bois

L’album s’ouvre sur une fosse commune, ça pose l’ambiance ! La couverture est représentative de la tendance colorée que va prendre cette BD : ocre, orange, comme le sable d’Algérie, comme le soleil qui tape, rouge comme le sang qui coule à foison… Notre Casimir n’est plus le jeune garçon que l’on a connu au début du tome 1. En revanche, il y a un fil conducteur : le tambour. Fasciné par cet instrument qui lui avait valu des déboires, il deviendra le tambour dans la Légion étrangère qui, à la fin de cet album, partira au Mexique. Mais que d’obstacles !

Les dessins des paysages et des lieux sont vraiment fascinants. En revanche, j’ai trouvé ceux des personnages moins aboutis que dans le Tome 1. Ce n’est qu’un détail car j’attends avec impatience la suite de cette série qui, si je ne me trompe pas, devrait comporter 5 albums. Petite anecdote : un des personnages s’appelle Yerlès, comme le scénariste. Il s’agit de son aïeul. Je trouve plutôt émouvant de rendre honneur ainsi à un membre de sa famille. D’autant plus que ce n’est qu’une brève apparition, tout en discrétion.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : BD

Auteur : Yerlès & Boidin

Pays : France

Nombre de pages : 54 pages

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png