Le Horla (BD) – G. Saurel

Le Horla est certainement l’oeuvre de Maupassant que je préfère. En effet, on ne saura jamais si le narrateur devenait fou ou s’il y avait réellement un phénomène paranormal dans sa chambre. Notez qu’en bonne cartésienne que je suis, je préfère la première solution. Cet album met donc en scène cette histoire. Mais Guillaume Sorel prend le parti de ne pas tout raconter et de ne mettre en scène que le côté fantastique. Pourquoi pas, après tout ? Car comment retracer la totalité d’un texte en 62 pages ? Il introduit également un chat qui joue un rôle important ici. Je ne me souviens pas qu’il apparaissait dans la nouvelle.

J’ai aimé les dessins, représentatifs et sublimant les paysages. Ils mettent bien en relief le tourment du personnage également en axant, dans ces scènes, sur des couleurs très vives. En revanche, j’avoue rester un peu sur ma faim concernant le scénario. Je trouve dommage qu’on ne laisse pas au lecteur, comme dans la nouvelle, s’interroger sur la possible folie de cet homme en proie à quelque chose qui le terrorise.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : BD

Auteur : Guillaume Sorel

Pays : France

Nombre de pages : 62 pages 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

Un dimanche en cuisine…

J’ai refait une papillote de poisson. Je ne remets pas la recette, elle est ici. Mais cette fois, j’ai pris du lieu noir et j’ai mis du chorizo : le poisson, la couche de courgettes et les tranches de chorizo. Quand on ouvre la papillote, le jus rendu par tous les éléments peut être mis dans du riz. C’est ce que j’ai fait. Et voilà ce que ça donne :

Monstrueuse féérie – Laurent Pépin

Lorsque Laurent Pépin, que je remercie, m’a proposé de lire son livre, il m’avait prévenue que son texte était atypique. Mais j’avoue que je ne m’attendais pas à un tel ovni littéraire !

Nous plongeons directement au coeur de la folie. Le personnage, qui pourrait se trouver dans le centre de Vol au-dessus d’un nid de coucou, est apparemment un psychiatre. Du moins, c’est ce qu’il nous annonce au départ. Un médecin qui soigne la folie, qui tombe amoureux d’une Elfe ou du moins de quelqu’un qui se considère comme tel… pourquoi pas après tout, hein ? La frontière est tellement mince parfois entre la lucidité et la folie ! Bon, mais lorsque viennent s’ajouter les biographies des parents, on hallucine. Le père a l’air d’être tout droit sorti, avec sa passion pour la taxidermie, du film L’empailleur. Quant à la mère, elle pourrait être la star du film La Mouche… Je ne parle même pas des références aux contes, notamment à celle par exemple d’Hansel et Grethel.

Bref, j’ai lu ce texte d’une traite, ne comprenant pas toujours tout, mais je dois avouer que j’ai plutôt aimé. C’est complètement barré mais en même temps, vous l’aurez compris, rempli de références.

Bien, bien, bien, quelqu’un aurait une aspirine ?

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Roman

Auteur : Laurent Pépin

Pays : France

Nombre de pages : 91 pages 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

Dernière lettre à Théo – Metin Arditi

Metin Arditi, que je découvre, imagine la dernière correspondance de Vincent Van Gogh à son frère Théo. En peu de pages (une quarantaine), on perçoit déjà le personnage, confus, déchiré mais dont le talent artistique prend le pas. Toutes ces pages évoquent les couleurs, celles pour lesquelles le peintre vivait. On imagine également sa souffrance. Certes, nous savons qu’il avait des accès de folie mais il regrettait également le manque de considération de sa famille, et notamment de son père, envers lui.

Je trouve que Metin Arditi est très fort dans son genre. Concentrer autant d’idées, de ressentis, de sentiments, en si peu de pages, c’est de l’art ! Au même titre que le peintre doit tout nous faire comprendre en un coup d’oeil sur sa toile, l’auteur a réussi avec brio cet exercice.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Lettre

Auteur : Metin Arditi

Pays : Suisse

Nombre de pages : 43 pages

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png