Agatha Raisin, Sale temps pour les sorcières – M.C Beaton

Traduction : Amélie Juste-Thomas

Je ne présente plus notre enquêtrice de choc qui me fait toujours passer de bons moments. Que lui arrive-t-il donc cette fois ? Figurez-vous qu’une coiffeuse lui a fait un shampoing à la crème dépilatoire. On peut aisément imaginer les dégâts. Agatha se réfugie donc sur la côte, dans un hôtel, en attendant d’être à nouveau présentable à Carsely. Là, elle fait la connaissance d’un petit groupe de retraités avec qui elle fera quelques parties de Scrabble. Une des personnes lui indique l’adresse d’une sorcière dont les lotions seraient miraculeuses. Pourquoi pas après toutes dit Agatha, prête à tout pour que ses cheveux repoussent. Mais comme d’habitude, là où Agatha passe, les autres trépassent. Et l’on retrouve la sorcière passée dans l’autre monde…

C’est avec le sourire que j’ai parcouru de bout en bout ce roman, sans aucun sentiment de lassitude. Voilà une excellente thérapie pour garder le moral et la bonne humeur. Les Agatha devraient être remboursés par la Sécurité Sociale !

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Ce roman entre dans le challenge Polars et Thrillers chez Sharon