Canicule – Baru

Adapté d’un roman de Jean Vautrin, cet album nous met en scène deux mondes : les paysans et la mafia. Côté agriculteurs, l’image n’est pas positive. On trouve Horace, qui a le cerveau au niveau du bas-ventre et est aussi con qu’une fourche et son frère, Socrate, qui tient une station-service quand il arrive à décuver. Au milieu de tout ça, on a Jessica, la femme d’Horace, qui veut le tuer, une nymphomane, une vieille servante et Chim, jeune adolescent rebelle. Tout ce monde ne respire pas le bonheur ! C’est glauque à souhait ! Lorsque Jimmy Cobb, un truand américain en fuite, atterrit dans cet univers, il ne sait pas où il met les pieds ! Le seul à qui cela convient est Chim… mais pour combien de temps ?

Je ne connaissais pas Baru. Les dessins peuvent paraître surprenants au premier abord car on n’est pas dans le détail ou la finesse mais je trouve qu’ils s’adaptent particulièrement bien à l’histoire.

Comme je le disais, c’est assez glauque, donc à ne pas mettre entre toutes les mains…

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cet album entre dans le challenge Thrillers et polars chez Sharon ainsi que dans le challenge Les adaptations littéraires.