Les Folies Bergère – Porcel & Zidrou

Ne vous attendez pas à trouver dans cet album l’histoire de ce cabaret. Par ailleurs, la couverture vous donne un indice… Nous sommes pendant la 1ère guerre mondiale. Une compagnie d’infanterie a décidé d’appeler ainsi sa tranchée. Les soldats ont besoin de rêver pendant cette sale période et quoi de mieux que la pensée des jolies petites femmes pour leur remonter le moral ? On pourra voir dans cet album la solidarité entre ces hommes, leurs angoisses, la mort. Ils s’accrochent à un hypothétique avenir : un enfant qui doit montrer le bout de son nez ou une promesse : se retrouver aux Folies Bergère lorsque la guerre sera finie.

En parallèle, nous trouverons l’histoire de Monet peignant ses « Nymphéas« . Bizarre, me direz-vous, mais cela fonctionne plutôt bien et rend un bel hommage à nos Poilus. Mon seul bémol sera sur certaines scènes fantastiques ou peu crédibles. Je ne pense pas que cela apporte quoi que ce soit au scénario et, surtout, n’a que peu de liens avec les horreurs de la guerre. C’était peut-être un moyen de se démarquer de ce qui a déjà été fait mais je trouve que cela n’était pas utile. Ceci dit, cela ne concerne que quelques pages et n’enlève rien au plaisir de lire cet album.