La femme de Gilles – Madeleine Bourdouxhe

Gilles, ouvrier, délaisse sa femme. Il préfère la soeur de cette dernière, Victorine, qui le rend dingue. Mais Elisa s’en rend compte. Au lieu de le quitter, elle préfère se dire que son époux lui reviendra…

Ce roman, que je ne connaissais pas, date de 1937. Un libraire l’ayant vivement conseillé à une amie, le cataloguant de pépite, je me le suis offert. J’avoue être plutôt mitigée… Je m’attendais au livre qui allait entrer dans mon Panthéon… mouais… bof. Il y a des longueurs, des répétitions. L’histoire n’est pas forcément crédible. Ou, du moins, elle est trop rapide pour que cela le soit. Ainsi, la façon dont l’épouse se doute de quelque chose, sans ne rien dévoiler, m’a laissée dubitative. De même, sa réaction lorsqu’elle amène Gilles à avouer…

Bien entendu, ce drame ne laisse pas indifférent non plus. Cette abnégation sans faille d’Elisa force le respect et, de ce fait, je n’ai pas vu la fin arriver. Bref, il y a du positif et du négatif dans ce livre.