Le Fantôme – Franck Thilliez

Image d’illustration Pixabay

Cette nouvelle a été publiée dans le journal Libération en 2007.

Mais qui est ce personnage si tourmenté ? Pourquoi les gens s’agglutinent-ils autour comme s’il était un personnage de foire ? Ce texte est le premier que je lis de cet auteur réputé pour ses thrillers. Et cela m’engage à m’y intéresser car je trouve son style intéressant. Comme dans toute nouvelle qui se respecte, je ne m’attendais pas à la chute. Et ce texte donne à réfléchir, vous pouvez me croire ! Il impose le respect.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Nouvelle

Auteur : Franck Thilliez

Pays : France

Nombre de pages : 07 pages 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

À la vie à la morgue, ou l’histoire d’un homme marié – Frédéric Navarro






Quatrième de couverture :


Harry est un croque-mort heureux et épanoui. Dans sa morgue il crée dans un rythme endiablé son propre univers fantastique, mélange de vie à trépas. Une harmonie heureuse avec en prime, la joie d’être désagréablement déçu par son épouse Succubine, le chien Rammstein et un musicien psychopathe.

Mon avis :

Attention pièce féroce ! Ne vous attendez pas à un truc larmoyant comme pourrait le faire penser le titre. C’est caustique à souhait et j’avoue avoir bien aimé ! Cela m’a fait penser au livre de Jean Teulé, Le magasin des suicides. Frédéric Navarro joue ici avec un sujet tabou en faisant coexister mort et humour. C’est très bien fait et j’ai souri du début à la fin. Un petit extrait pour vous faire une idée : « Bienvenue à la morgue de Chez Harry’s. Vous trouverez ici les meilleurs morts qui soient. Quand votre esprit et votre corps sont en désaccord, votre serviteur est là pour régler les modalités de la séparation ». 

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Théâtre

Auteur : Frédéric Navarro

Pays : France

Nombre de pages : 80 pages 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

Monstrueuse féérie – Laurent Pépin

Lorsque Laurent Pépin, que je remercie, m’a proposé de lire son livre, il m’avait prévenue que son texte était atypique. Mais j’avoue que je ne m’attendais pas à un tel ovni littéraire !

Nous plongeons directement au coeur de la folie. Le personnage, qui pourrait se trouver dans le centre de Vol au-dessus d’un nid de coucou, est apparemment un psychiatre. Du moins, c’est ce qu’il nous annonce au départ. Un médecin qui soigne la folie, qui tombe amoureux d’une Elfe ou du moins de quelqu’un qui se considère comme tel… pourquoi pas après tout, hein ? La frontière est tellement mince parfois entre la lucidité et la folie ! Bon, mais lorsque viennent s’ajouter les biographies des parents, on hallucine. Le père a l’air d’être tout droit sorti, avec sa passion pour la taxidermie, du film L’empailleur. Quant à la mère, elle pourrait être la star du film La Mouche… Je ne parle même pas des références aux contes, notamment à celle par exemple d’Hansel et Grethel.

Bref, j’ai lu ce texte d’une traite, ne comprenant pas toujours tout, mais je dois avouer que j’ai plutôt aimé. C’est complètement barré mais en même temps, vous l’aurez compris, rempli de références.

Bien, bien, bien, quelqu’un aurait une aspirine ?

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Roman

Auteur : Laurent Pépin

Pays : France

Nombre de pages : 91 pages 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

Dernière lettre à Théo – Metin Arditi

Metin Arditi, que je découvre, imagine la dernière correspondance de Vincent Van Gogh à son frère Théo. En peu de pages (une quarantaine), on perçoit déjà le personnage, confus, déchiré mais dont le talent artistique prend le pas. Toutes ces pages évoquent les couleurs, celles pour lesquelles le peintre vivait. On imagine également sa souffrance. Certes, nous savons qu’il avait des accès de folie mais il regrettait également le manque de considération de sa famille, et notamment de son père, envers lui.

Je trouve que Metin Arditi est très fort dans son genre. Concentrer autant d’idées, de ressentis, de sentiments, en si peu de pages, c’est de l’art ! Au même titre que le peintre doit tout nous faire comprendre en un coup d’oeil sur sa toile, l’auteur a réussi avec brio cet exercice.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Lettre

Auteur : Metin Arditi

Pays : Suisse

Nombre de pages : 43 pages

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

Berry, insolite et secret – J.M Beuzelin

Je tiens à remercier, en premier lieu, Babelio et les éditions Jonglez pour cette belle découverte. J’aime ces guides qui nous permettent de découvrir les attraits d’une région, d’un département ou d’une ville. Celui-ci a d’autant plus attiré mon attention qu’il traite d’un coin proche de celui de mes vacances. Je connais Bourges mais pas plus. Et là, cela permet de découvrir, comme le titre l’indique, des curiosités. J’avoue qu’en le feuilletant, j’en ai retenu pas mal ! Comme tous les guides, on a droit en prime à l’histoire du lieu sélectionné et, cerise sur le gâteau, à des recherches plus générales. Je pense notamment à l’inscription de l’impasse du chat (P46), faisant référence à l’alchimie. Les pages qui suivent expliquent de manière détaillée mais très compréhensible ce qu’était l’alchimie. Les illustrations sont belles. Je n’ai qu’un bémol : l’écriture qui est un peu petite pour mes pauvres yeux fatigués par des heures de corrections de copies ! Ah, si, un deuxième bémol, le carton gigantesque qui a été utilisé pour ce livre dont la taille méritait une simple enveloppe à bulles. Je me demandais ce que le facteur m’apportait ! Ce pauvre guide nageait littéralement dans sa boîte. Mais ceci n’est qu’un détail…

Imaginez ma stupeur en recevant ce carton…