Allemagne 2017 (suite) : Albig

Vous connaissez à présent Alzey comme votre poche. Alors allons dans le village tout proche, Albig, qui figurera dans mon prochain roman (il faut bien que Frénégonde se déplace un peu !)

L’église

DSCN0269'

DSCN0276'

Non, ce n’est pas un parc. Regardez d’un peu plus près, vous verrez des tombes…

DSCN0267'

Souvenir de la guerre Franco-Prusse…

DSCN0278'DSCN0279'

L’église est entourée de monuments concernant les différentes guerres. Ici, celle de 14-18.

DSCN0303'

Oui, je photographie autre chose que les églises !

DSCN0298'

 

Publicités

Alzey, avril 2017

Ce nom ne vous est désormais pas inconnu. Et pour ceux qui viendraient sur ce blog pour la première fois, je précise que cette ville est celle de mon héroïne, Frénégonde. Pour le deuxième opus, j’avais besoin de revenir dans ce bourg que j’avais visité en avril 2012.

Cette fois, j’ai pu déambuler dans les rues avec un magnifique soleil qui m’a accompagné de bout en bout, ce qui m’a changé du sale temps d’il y a cinq ans en arrière (nuages – pluie – grêle) ! Et ce n’est pas pareil ! On flâne plus longtemps, on se rend compte de certains détails… et on engrange encore un maximum de données  à retranscrire dans une autre histoire. La première fois, j’avais regardé les rues, la façon dont était implantée la ville, sans savoir vraiment ce que j’en ferais. Frénégonde avait bien germé dans mon esprit, mais elle n’était pas encore réellement « conçue ». Cette fois, c’était bien différent et je ne vous cache pas que j’ai ressenti une certaine émotion car c’était « la fontaine » de Frénégonde, « la ruelle » de Dame Anna ou « le palais ducal » où se trouvait Thibald…

Allez, place aux photos !

 

Tour du Palais

DSCN0170

 

Les ruines du vieux château

DSCN0181

 

L’autre côté du palais

DSCN0190

 

Une minuscule porte à l’intérieur des fortifications

DSCN0196

 

Vue de la ville

DSCN0203

 

Les fortifications

DSCN0207

 

Place du marché aux chevaux. Cheval de Volker von Alzey (personnage apparaissant dans la Chanson des Nibelungen)

DSCN0215

 

La fontaine de « Frénégonde » est toujours là…

DSCN0229

 

… de même que les descendants de la Dame Apothicaire ! (Le commerce que l’on voit en bas est une pharmacie. Il est situé face à la fontaine)

DSCN0222

Le Disibodenberg – Allemagne

Le Disibodenberg est le monastère qui a accueilli la petite Hildegarde. Elle en est devenue l’abbesse principale à la mort de Jutta Von Sponheim. C’est dans ce même lieu qu’elle a écrit son célèbre livre, le Scivias.

La particularité du Disibodenberg est qu’il s’agit d’un monastère double, c’est-à-dire que les moniales et les moines avaient des bâtiments qui se côtoyaient. 

Plan du Disibodenberg

Légende

Ruines de l’Abbaye

Plaques tombales

Cellier 

Réfectoire

Boulangerie / Garde-manger

Nef d’une chapelle

Chapelle-Cimetière

Hospice (plus récent : XIVe siècle)

Chapelle construite en l’honneur d’Hildegarde de Bingen en 1997

Vue du paysage

Maquette des ruines

 

 

Photos prises le 23/04/2012.
© Lydia Bonnaventure

Bermersheim – Allemagne

Bermersheim, village natal d’Hildegarde

Bermersheim a beau être un tout petit village, tout est mis en œuvre pour mettre en relief l’enfant du pays, Hildegarde.

 

Panneau indicateur :
Baptistère de sainte Hildegarde

Le Baptistère

Document sur les panneaux attenants au baptistère :
Bermersheim
Lieu de naissance de sainte Hildegarde

La statue dans le jardin du baptistère

La rue longeant le baptistère

Photos © L.B

Alzey – Allemagne

Avril 2012. Nous partons sur les traces d’Hildegarde de Bingen pour les besoins de mon livre.

1ère Visite : Alzey

Hildegarde n’y est pas née. Ses parents ont habité dans cette ville lorsqu’ils ont consacré leur fille à Dieu. Ainsi, ils étaient plus proches, géographiquement, d’elle.

Alzey est une superbe cité médiévale alliant ancien et moderne.

Les fortifications

Le palais et le château

Une des portes fortifiées

Une des gargouilles de l’église

Les places

Photos © L.B