Les défis du 20 : Lettre U

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image.png

Ce mois-ci, c’est Florence qui nous propose les mots en U : Univers et Utopie.

Serait-ce une utopie de se dire que nous connaitrons un jour tout l’univers ? Je le crains. En tous les cas, mon univers, ce sont les livres. Et je peux vous dire qu’il me faudrait dix vies au moins pour arriver à lire tous ceux qui patientent dans ma liseuse ou sur mes étagères ! Et ça, ce n’est pas une utopie ! 😉

Les défis du 20 : Lettre T

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image.png

Ce mois-ci, c’est George-Claude qui nous propose les mots en T : Télépathie et Tomate.

Mais George-Claude a-t-elle décidé de me rendre malade ? Visiblement, la télépathie n’a pas fonctionné dans tous les coins de France et de Navarre ! Qui ne sait pas (encore ?) que je suis allergique à la tomate, ce fruit du diable pour mon estomac qui se transforme en Vésuve et pour mes papilles, également, qui rejettent ce truc que l’on trouve partout, y compris dans les mets les plus improbables ?

Bon, il va falloir que j’améliore mes exercices de transmission de pensée !

Les plumes chez Émilie : Caravane

Les mots à insérer dans un texte sont les suivants : CHIEN, MUSIQUE, PLIANT, DECOUVERTE, CAMPER, REPASSER, DORMIR, NATURE, SOLEIL, ROUTE, NOMADE, LIBERTE, FEU, FORAIN, FROID.

Le soleil

L’été, la nature, le soleil, la liberté, aucune contrainte, dormir… Oui, alors, il y a un intrus dans cette liste, l’avez-vous trouvé ? Le soleil bien sûr ! Lorsque nous sommes partis fin juillet, les bagages dans le coffre, le chat dans son panier (non, nous n’avons pas de chien), le coeur léger, en mode nomade, partant à la découverte de coins inexplorés, la musique des années 80 à la radio, nous espérions un peu de chaleur, tel un forain devant son feu de camp. Mais la première semaine fut une semaine de pluie, de froid même. 14° pour un été, ce n’est pas très chaud. J’ai même regretté de ne pas avoir ce petit imperméable pliant dont on se moquait tant à l’époque : le K-Way.

Cependant, la deuxième semaine fut plus ensoleillée. Et lorsque je me repasse le film de ces vacances, je préfère retenir ces bons moments où le soleil chauffait de ses rayons le canal de Bourgogne, offrant à nos yeux émerveillés un spectacle sans pareil.

Photo : © LB

Les défis du 20 : Lettre R

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image.png

Ce mois-ci, c’est Lilousoleil qui nous propose les mots en R : Raclette et Regret.

Moi, quand on me parle de raclette, je ne pense pas à la raclette à vitres que j’ai utilisée la semaine dernière, encore moins à la raclette professionnelle que j’avais, lors de mon job d’étudiante dans un camping, et qui me permettait d’évacuer l’eau lorsque je nettoyais les douches et les sanitaires…

Non, bien sûr, pour moi, la raclette, c’est ce moment de bonheur lorsque le fromage fondant vient se marier à la pomme de terre fumante, au jambon rosé, à tout un tas de charcuteries diverses et variées… Un regret ? Oh oui ! Lorsque cet instant de plaisir vient se rappeler à moi lorsque je veux rentrer dans mon pantalon !

Photo d’illustration Pixabay

Les défis du 20 : lettre Q

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est image.png

Ce mois-ci, c’est Dame Uranie qui nous propose les mots en Q : Quille et Quiétude.

Si ces deux mots ne m’évoquaient pas grand chose au départ, n’ayant jamais été une grande fan du jeu de quilles, une expression m’est venue en tête, « c’est la quille ! » Celle-ci était employée par mon père qui aimait à nous raconter son engagement dans l’armée, plus précisément dans la Marine, et qui l’avait ensuite quittée en toute quiétude en se rendant compte que ses espoirs de voyage s’étaient arrêtés en rade de Toulon.

Les souvenirs remontent à la surface !

Je trouve que l’association de cette expression au terme quiétude est presque logique finalement. En effet, étymologiquement, la quiétude désigne une profonde tranquillité et c’était bien ce que ressentaient les soldats retournant à la vie civile. Voilà comment on pourrait l’illustrer :