Le gentleman d’Epsom – Gilles Grangier 🎞

Mon synopsis :

Richard Briand-Charmery, dit « Le Commandant », est un homme qui, à première vue, a l’air bien sous tous rapports. Sa passion étant les courses hippiques, il en vit et donne des tuyaux à ses connaissances qui, en échange, misent pour lui. Mais il faut toujours se méfier de l’eau qui dort…

Mon avis

Si certains agonisent dès qu’ils voient un film en noir et blanc, de mon côté j’aurais plus tendance à les rechercher. Et lorsque ce film réunit deux pointures du cinéma, à savoir Jean Gabin et Louis de Funès, j’applaudis. De Funès n’a pas un grand rôle ici mais on reconnait bien ses mimiques et son humour si particulier. Gabin reste Gabin et ce rôle lui sied à merveille : gentleman et escroc. Il joue à la perfection. Mais en 1962, date de sortie de ce film, il est déjà connu.

Je me disais pourtant que je connaissais cette histoire… et pour cause : il s’agit d’un thème que j’avais déjà vu dans Courte-Tête (il faudra que je fasse la fiche), un film de Norbert Carbonnaux avec des dialogues d’Audiard. Louis de Funès y jouait dedans également.

Bref, c’est un petit film sympa. Si vous aimez les chevaux, n’hésitez pas ! Mais ce n’est pas non plus LE critère de sélection, hein ! 😉