Les plumes chez Émilie : Caravane

Les mots à insérer dans un texte sont les suivants : CHIEN, MUSIQUE, PLIANT, DECOUVERTE, CAMPER, REPASSER, DORMIR, NATURE, SOLEIL, ROUTE, NOMADE, LIBERTE, FEU, FORAIN, FROID.

Le soleil

L’été, la nature, le soleil, la liberté, aucune contrainte, dormir… Oui, alors, il y a un intrus dans cette liste, l’avez-vous trouvé ? Le soleil bien sûr ! Lorsque nous sommes partis fin juillet, les bagages dans le coffre, le chat dans son panier (non, nous n’avons pas de chien), le coeur léger, en mode nomade, partant à la découverte de coins inexplorés, la musique des années 80 à la radio, nous espérions un peu de chaleur, tel un forain devant son feu de camp. Mais la première semaine fut une semaine de pluie, de froid même. 14° pour un été, ce n’est pas très chaud. J’ai même regretté de ne pas avoir ce petit imperméable pliant dont on se moquait tant à l’époque : le K-Way.

Cependant, la deuxième semaine fut plus ensoleillée. Et lorsque je me repasse le film de ces vacances, je préfère retenir ces bons moments où le soleil chauffait de ses rayons le canal de Bourgogne, offrant à nos yeux émerveillés un spectacle sans pareil.

Photo : © LB

Les Plumes chez Emilie : Fièvre

Voici la liste des mots à insérer : 

REGARD, DELIRE, PASSION, DANSER, SAMEDI, NUIT, THERMOMETRE, TOUSSER, OMBRE, FRAICHEUR, ENVOUTER, ENFLAMMER, EVENTER.

Une cigale en colère

La cigale ayant toussé tout l’été

se trouva fort dépourvue lorsque la passion fut venue.

Pas un seul coin d’ombre pour cacher

son embrasement, son regard envoûté.

Elle alla, un samedi, danser,

La nuit près d’un cyprès,

Espérant enflammer un beau mâle,

par son déhanchement peu banal.

Mais son délire hormonal

S’éventa lorsqu’un insecte passa par là :

– Seriez-vous malade, dame Cigale ? s’enquit l’animal.

La femelle ailée le prit très mal.

– Va donc à l’ombre, jeune plaisantin !

La fraîcheur te fera du bien !

– Mais c’est qu’elle est malpolie la fiévreuse !

La maladie t’aurait-elle rendue libidineuse ?

– Pauvre dingue ! répondit la cigale en colère,

bouge de là, allez, accélère, avant que je ne te mette

Le thermomètre dans le derrière !

Moralité : Il ne faut jamais embêter une dame

Même si elle vous déclare sa flamme

Sous peine de vivre un drame.

Les Plumes chez Émilie : chocolat

Voici la liste des mots à insérer : MIEL PERLE BREBIS CREME SEIN VELOUTE TRAIRE CHOCOLAT POULE BERLINGOT INTOLERANCE INCORPORER INSTINCT

La poule et la brebis

Kiki la poule sur la murette affaissée, tenait dans son bec une tablette de chocolat.
Dame brebis, par l’odeur alléchée, fit abstraction de son instinct et s’approcha.
Elle lui tint à peu près ce langage : « bonjour Kiki la poule. Tu tiens là dans ton bec
Une bien dangereuse chose. Ne sais-tu pas d’instinct que les gens de ton espèce
Sont intolérants au sucre, à la crème et au miel ? »
La volaille soupçonneuse prit un ton velouté afin de répondre à l’animal curieux :
« Merci mon amie, vous êtes une perle ! Mais dites-moi, ne vous ai-je pas vu l’autre
Matin avec un berlingot de lait sucré entre les dents ? Ne cacheriez-vous pas en votre sein un désir
Malsain ? »
Kiki tenait entre ses pattes l’objet de désir tant convoité. Dame Brebis s’imaginait, bavant,
Le lait de la vache que l’on venait de traire dans lequel on avait incorporé le chocolat sucré.
« Votre imagination vous joue des tours très chère ! Je ne tenais qu’à votre santé ! Mais puisque vous ne voulez pas m’écouter, faites-en à votre guise et ne venez pas vous plaindre par la suite. »
Penaude, la biquette bouclée s’éloigna. Kiki se mit à pousser un cot-cot de joie. Elle prit la tablette dans son bec, essaya de la croquer et s’étouffa.
Convoitise et gourmandise sont de vilains défauts.

Pardon à La Fontaine pour être entrée ainsi dans son monde en copiant quelque peu ses fables et ses animaux. 😁

Les Plumes chez Emilie : Vert

Les mots à insérer sont : TENDRE, JARDINER, EMERAUDE, RAYON, ARBRE, RENOUVEAU, ESPERANCE, GRAINE, PEUR, CHAPEAU, DANSER, SOLEIL, MOUSSE, MENAGER(adjectif), MINE.

Le printemps

Quand danse le soleil, victoire de l’espérance,

Le coeur s’emballe fort, l’humain prenant conscience,

D’un renouveau printanier, chants des oiseaux en cadence,

Arbres et mousses en alliance.

D’un beau vert émeraude, les charmantes petites graines,

Sans peur, laissent apparaître dans les tendres plaines,

Leurs germes, petites éoliennes,

Grandissant aux rayons solaires comme des reines.

Heureux serons-nous de jardiner !

La mine réjouie, les mains protégées par des gants ménagers,

Chapeau de paille à proximité, binettes et râteaux en priorité,

Les mauvaises herbes seront arrachées.

Que vienne l’heure du printemps,

Et nous serons tous contents !

Le défi du 20 : Lettre N

Ce mois-ci, c’est bibi (autrement dit, moi-même) qui vous propose le mot concret : Noisette, et le mot abstrait : Naïveté

Pensez-vous que je sois d’une grande naïveté lorsque je plonge ma cuillère dans mon pot de pâte à tartiner à la noisette ? Non, bien entendu ! Je sais que ce n’est pas bon pour la santé, pour l’écologie, pour tout ce que vous voulez mais je n’y résiste pas ! Alors tant pis, à chacun ses vices !

J’adore les fruits secs et particulièrement les amandes et les noisettes. J’ai dû être un écureuil dans une vie antérieure ! Les meilleures sont celles, à mon goût, du Piémont. J’avais eu l’occasion d’en goûter dans un célèbre restaurant, à Saulieu, pour notre anniversaire de mariage. Quel régal !

Pour le mois d’avril ce sera Mamylor qui nous proposera deux mots avec la lettre O

Les mots en O de Mamylor sont Océan et Orange

Ont participé à ce défi :  Adrienne, Passiflore, Catichou,  ChantalDame Uranie, FlorenceSoèneVonnette, Jacou33, Pativore, Patricia, Mamylor et George-Claude

Si j’ai oublié quelqu’un, qu’il n’hésite pas à se manifester ! 😉