Retour au collège – Riad Sattouf

Alors qu’il a 27 ans, Riad Sattouf, qui a très mal vécu ses années collège, décide de retourner dans un établissement afin d’en faire une BD. Il veut être en immersion dans un endroit huppé afin de ne pas être influencé par ce qu’il a connu et produire quelque chose de positif.

On assiste ici à tout un processus : bataille contre l’administration, élèves perturbateurs, cauchemars toutes les nuits… Riad Sattouf met ici en relief l’adolescent dans toute sa splendeur. Certes, il y a de la caricature, heureusement, car toutes les classes ne se comportent pas comme celle-ci. Mais il y a du vrai ! Si certains parents pouvaient voir comment se comportent leurs chères prunelles de leurs yeux ! J’ai bien aimé cet album qui met en relief les travers de chacun sans pour autant les juger. Car finalement, avec du recul, comment étions-nous lorsque nous étions à leur place ?

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cet album entre dans le challenge Les textes courts (98 pages)

Camélia – N. Fraisse/ Ch. Cazenove/Bloz

Camélia a passé des années agréables à l’internat des Sources, pendant ses années Collège. Lorsqu’elle y retourne pour le lycée, elle s’attend à retrouver les mêmes sensations. Cependant, une bande de filles sème la zizanie en manipulant les uns et en harcelant les autres. Camélia devient leur cible…

Cette BD devrait être mise entre toutes les mains d’adolescents ! Le harcèlement a longtemps été tabou. Pourtant, avec la multiplication des réseaux sociaux, c’est malheureusement quelque chose qui prend de l’ampleur. Pour avoir assisté récemment à une conférence sur le numérique, je peux vous garantir qu’en tant qu’adultes, on ne connaît qu’un quart de ce que font nos ados sur leurs téléphones. Inscrits sur les réseaux de plus en plus tôt (8 ans !), ils ne mesurent pas forcément la portée de certains de leurs agissements. Heureusement que l’on en parle de plus en plus à l’école !

Avec cette BD, ils peuvent se rendre compte du mal qu’ils font en publiant certains propos, certaines photos… et les adultes peuvent également se dire qu’ils doivent être plus vigilants face à certains signes !

À lire absolument !

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cet album entre dans le challenge Les textes courts (76 pages)

L’adoption T3 – Zidrou/Monin

Je suis un peu déçue de cet album. Pour plusieurs raisons. La première est que j’aurais préféré que l’histoire se passe dans la même famille que pour les deux premiers albums. Ceci dit, je peux comprendre que l’on change d’univers pour être crédible mais comme il s’agit d’un troisième tome, je m’attendais à ce qu’il suive les deux premiers. Au final, le fil conducteur est le thème. La deuxième raison est que l’album se termine de manière improbable. Y aura-t-il un 4ème tome ? Enfin, la dernière, allant de pair avec celle que je viens d’énoncer, est la réaction de la mère adoptive. Je n’en dis pas plus pour ne rien déflorer. Mais, très honnêtement, si la série s’arrête là, alors je ne comprends pas… Ou alors, c’est pour nous faire réagir comme je suis en train de le faire… Remarquez, vu comme je bous, c’est gagné !

Bref, je reste dubitative !

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cet album entre dans le challenge Les textes courts (68 pages)

Sarkozy et ses femmes – R. Dély & Aurel

Je savais qu’il s’en passait des choses dans le monde politique, mais là au moins, c’est retranscrit de façon humoristique. Les petits textes dans la marge permettent de se remémorer qui sont les différents protagonistes, leurs fonctions et les dates.

C’est drôle à souhait, les personnages sont plutôt ressemblants et ça m’a fait passer un bon moment. Je n’en attendais pas plus ! Mais sous ses dehors bon enfant, on voit que les auteurs de cet album se sont bien documentés. Car certes, c’est rigolo mais tout est vrai. Et cela donne à réfléchir sur les personnalités des uns et des autres ! En tous les cas, l’ancien président ne passe pas pour un tendre… (ne le savait-on pas déjà ?) mais ses conquêtes non plus ! J’ai découvert une autre facette de certaines de ces dames.

Je vais regarder s’il existe des BD avec d’autres personnages politiques. Je suis tombée sur celle-ci par hasard, ne voyez là aucun message politique de ma part, la seule chose qui m’intéresse ici, c’est de rire un peu.

Seul le silence – F. Colin & R. Guérineau

Cette BD, adaptée du roman de R.J. Ellory, est diablement prenante. Le personnage principal, Joseph Vaughan, trouve le corps d’une fillette près de chez lui. Il est alors adolescent. Mais pendant des années, les meurtres vont se perpétrer.

On passe par toutes les hypothèses… Et si Joseph, devenu un écrivain à succès, trempait dans ces affaires sordides ? Ou le voisin allemand ? Après tout, en pleine guerre, on doit se méfier de tout le monde.

Je n’ai deviné que dans les dernières pages, je me suis trompée sur toute la ligne et c’est aussi ce que j’aime lorsque je lis un thriller. J’ai aimé le dessin, au ton sépia, un brin désuet, collant parfaitement à l’histoire. Les décors sont parfaitement implantés, les personnages ont du charisme. Bref, j’ai adoré !

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cet album entre dans le challenge  Les adaptations littéraires ainsi que dans le challenge Thrillers et polars chez Sharon.