Soeur Marie-Thérèse, l’intégrale – Maëster

Je me suis offert l’intégrale en couleur sortie pour le 40ème anniversaire. Je ne pouvais quand même pas manquer ça, pensez ! Quel plaisir de pouvoir relire les histoires de ma bonne soeur préférée ne mâchant ni les mots ni les baffes à distribuer ! Je découvre les albums colorisés et ma foi (si j’ose dire !), c’est plutôt sympa même si j’aime aussi le noir et blanc. J’ai retrouvé avec plaisir Jésus, le jardinier portugais, mari de Soeur Marie-Thérèse, enfin… mari de toutes les soeurs comme il se définit lui-même. Mais un mari chaste que notre religieuse aimerait voir un peu plus dévergondé du crucifix !

J’ai pris mon temps pour lire cet album (360 pages quand même) car je voulais faire durer le plaisir (voilà qui plairait à notre héroïne !) et, surtout, ne pas manquer le moindre petit gag car il y a des détails se cachant dans toutes les cases. Mais je me dis que j’ai certainement dû en rater et qu’il faudra donc que je le relise dans quelques temps afin de vérifier… 😉 Non, vous ne croyez pas ?

Évidemment !!!

Publicité

Putain de chat T2 – Lapuss’

Dans ce deuxième tome, l’accent est mis sur les sentiments qu’éprouve le chat pour son maître 🐱. Vous pensez peut-être que le félin fait les yeux doux pour exprimer tout l’amour qu’il peut avoir pour son humain 😏? Que nenni ! L’esclave à croquettes n’est rien… rien d’autre qu’un serviteur du maître 🧐 ! D’ailleurs, s’il pouvait disparaître… Non pas juste partir, non, non, disparaître à jamais, dans les limbes, pfffuit ! Bref, comme le dit trivialement le matou, « qu’il crève » ! Et oui, voilà ce que peut penser le poilu qui ronronne en se frottant à votre jambe ! Gaffe, il veut vous faire tomber ! 😂

Je vais surveiller de plus près le mien, ne sait-on jamais !

Prudence Petitpas mène l’enquête – M. Maréchal

J’ai été attirée par la bouille de cette petite mamie qui m’a fait penser à la grand-mère de Titi et Gros-Minet. Accompagnée de son chat Stanislas, elle enquête ici sur la tentative ratée d’enlèvement du libraire Ernest Flocon. Qui peut bien en vouloir à cet homme ? Le clochard La Goupille, qui voit tout, sait tout, et se trouve toujours sur les lieux où elle va ? Aidée de l’inspecteur Duroc et de Cyprien, un habitant du village, elle va essayer de mener l’enquête…

Je connaissais ce personnage de nom mais je n’avais encore jamais lu d’albums. J’avoue que je n’ai pas vraiment accroché. En effet, les couleurs sont criardes, certains phylactères (bulles) sont si longs que je les ai lus en diagonales. Quant au scénario, je l’ai trouvé un peu léger.

Je crois que je vais m’arrêter là avec ce personnage !

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cette BD entre dans le challenge de Sharon, Thrillers et Polars.

Putain de chat T1 – Lapuss’

J’ai adoré ce premier tome et je vais lire les autres, c’est certain ! Lapuss’ se met dans la peau d’un chat domestique et le fait parler. Non seulement le résultat est rigolo mais je retrouve bon nombre de scènes que j’ai pu vivre avec Max. Et cela ne m’étonnerait pas que, par moments, il puisse penser la même chose que ce petit chat noir qui a l’air tout mignon mais qui est un véritable démon… Ça me rappelle quelqu’un !

Voici un petit exemple (source : bedetheque.com) :

Super catho – R. Pétillon et F. Cestac

Années 50, en Bretagne. Le jeune Sébastien ne comprend pas ce qui se passe dans sa famille. Son père ne supporte plus d’entrer dans une église où il n’y a pas de saints. Le pèlerinage à Lourdes a été un fiasco… et voilà que parce qu’une dame a vu apparaître la vierge, le paternel veut construire une chapelle à cet endroit…

J’ai aimé cet album dans lequel des problèmes d’adultes sont vus à travers les yeux d’un enfant. Bien entendu, nous sommes dans de l’humour mais de l’humour jamais méchant. Entre nostalgie de l’enfance et petit conte, on prend plaisir à lire cette BD qui n’est pas sans nous rappeler Le Petit Nicolas.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cet album entre dans le challenge Les textes courts (46 pages).