Un putain de salopard T3 – Loisel et Pont

Vous avez mes chroniques du tome 1 ici et du tome 2 .

J’attendais avec impatience ce troisième opus, pensant qu’il s’agirait du dernier. Mais non ! C’est l’avant-dernier ! Eh zut ! Je vais devoir encore attendre pour avoir la fin ! Je trouve que les albums vont crescendo. Que ce soit au niveau du rythme ou du scénario, ils accrochent le lecteur qui trouve frénétiquement les pages.

Dans celui-ci, nous retrouvons Max et son probable père, en fuite, Baïa ayant disparu et les infirmières en mission humanitaire s’occupant d’Herman, vous vous souvenez ? Celui que Max recherchait absolument.

La dernière scène me met déjà la curiosité en éveil !

Publicité

Un dimanche en cuisine…

Je vous propose aujourd’hui des filets de rougets aux poivrons.

Les ingrédients : 

3 poivrons, des filets de rougets, un peu d’huile d’olive, de farine, de l’ail, sel, poivre.

La recette : 

Lavez, enlevez les pépins des poivrons et découpez-les en lanières. Dans une poêle bien chaude, versez un peu d’huile d’olive et mettez les poivrons à cuire. Assaisonnez selon votre goût. Vers la fin de la cuisson, mettez une gousse d’ail hachée. Mes filets de rougets étaient déjà levés, donc je n’ai eu qu’à les fariner et les passer rapidement à la poêle.

Allez voir chez Isabelle ce que nous aura mitonné la brigade…

Entrez dans l’Histoire – Lorànt Deutsch

J’aime particulièrement la façon dont Lorànt Deutsch nous raconte l’Histoire. Ce n’est jamais pompeux ou pédant, il y a toujours cette petite pointe d’humour qui le caractérise et cela permet de mieux comprendre et, par la force des choses, de mieux retenir. J’avais déjà lu Métronome, vu ses émissions, notamment celles avec Stéphane Bern. Je me suis donc attaquée à ce volume. Et j’ai retrouvé exactement le même plaisir qu’avec ses précédents ouvrages. Inspiré par son émission éponyme, il donne libre cours à son style si particulier pour nous narrer des épisodes vécues par de célèbres personnages historiques, de Cléopâtre à Elisabeth II.

Un dimanche en cuisine…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est 322617101_1141438013183652_4878370937022537298_n.jpg

Pour cette fin de mois, les Marmitonnes cuisinent sur le thème de la galette. voilà pourquoi, aujourd’hui, je vous propose une galette pommes/noisettes et citron.

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est cahier-recettes.png

Les ingrédients : 

2 pâtes feuilletées, 125g de poudre de noisettes, 6 pommes, 1 citron, 15g de maïzena, 1 jaune d’oeuf.

La recette : 

Epluchez les pommes et faîtes une compote. Je ne la sucre pas puisque le sucre est désormais banni de la maison. Ajoutez le zeste et le jus du citron. Epaississez-la avec 15g de Maïzena pendant que la compote cuit encore. Retirez du feu et ajoutez les noisettes en poudre. Dans un moule, foncez la première pâte. Etalez le mélange refroidi. Mettez éventuellement une fève. Ajoutez la deuxième pâte et collez-la à la première. Faîtes des petites entailles sur le dessus pour le décor. Dorez au jaune d’oeuf (allongé d’un peu d’eau ou de lait) et enfournez la galette dans un four préchauffé à 180° pendant 40 mn environ. C’est prêt ! 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est galette.jpg

Allez voir chez Isabelle ce que nous aura mitonné la brigade…

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est bon-appetit.jpg



L’Autre Molière – Eve de Castro

17 février 1673. Un de nos plus grands auteurs vient de s’éteindre. Molière n’est plus. C’est ici que débute ce roman choral laissant la parole à différents protagonistes : Le défunt, Madeleine et Armande Béjart, Corneille, Michel Baron. Se déroule alors sous nos yeux le fil de la vie du dramaturge mais également une étroite collaboration avec Corneille.

Eve de Castro joue ici avec les rumeurs, notamment celle mettant à mal le génie comique qui aurait fait écrire bon nombre de ses textes par Pierre Corneille. J’ai aimé cette alternance de paroles, cette différence de points de vue nous permettant de nous plonger dans le contexte, de ressentir ce qu’ont pu vivre l’entourage de Molière. J’ai appris également des choses, comme l’existence de ce comédien avec qui le dramaturge aurait entretenu une relation. Et si ce texte est un roman, jouant ainsi sur le côté fictionnel, il n’en reste pas moins qu’il est passionnant ! Cela m’a permis d’aller faire des recherches, de connaître encore un peu plus en profondeur cet écrivain que j’aime tant.