Billet épinglé : Liens pour le challenge des textes courts…

Bon, je laisse ce billet épinglé car certains me demandent où mettre les liens pour le challenge. J’ai fait un billet exprès : cliquez ici. Je rappelle que vous pouvez y accéder soit en cliquant sur le logo en bas de mon blog, soit dans le billet récapitulatif noté dans le menu.

Pause…

Le blog est chronophage et j’ai besoin d’un peu de temps pour préparer ma rentrée. Je reviens très vite !

À bientôt !

Challenge Les Textes Courts : bilan de juillet

Encore un grand merci à tous ! Par ordre alphabétique :

Belette :

Origines de‭ ‬Franck Thilliez‭ ‬(25 pages) : Belette2911

Légende – Tome 7 – Neiges de Julie Swolfs, Ange et Stéphane Collignon (54 pages) : Belette2911

Le loup en slip – Tome 5 – Le loup en slip passe un froc de Wilfrid Lupano, Mayana Itoïz et Paul Cauuet (40 pages) : Belette2911

Légende – Tome 8 – De mains de femmes de Swolfs, Stéphane Collignon et Ange (56 pages) : Belette2911

Blacksad – Tome 3 – Âme rouge de Juan Diaz Canales et Juanjo Guarnido (56 pages) : Belette2911

Le Prince de la nuit – Tome 8 – Anna d’Yves Swolfs et Thimothée Montaigne (50 pages) : Belette2911

Le Prince de la nuit – Tome 9 – Arkanéa d’Yves Swolfs et Thimothée Montaigne (46 pages) : Belette2911

Trolls de Troy,‭ ‬tome‭ ‬12‭ ‬:‭ ‬Sang famille‭ (48 pages) : Belette2911

Trolls de Troy,‭ ‬tome‭ ‬13‭ ‬:‭ ‬La guerre des gloutons‭ ‬(47 pages) : Belette2911

Trolls de Troy – Tome 17 – La Trolle impromptue : Christophe Arleston et Jean-Louis Mourier (48 pages) : Belette2911

Trolls de Troy,‭ ‬tome‭ ‬18‭ ‬:‭ ‬Pröfy blues (48 pages) : Belette2911

WW‭ ‬2.2‭ ‬-‭ ‬L’autre Deuxième Guerre Mondiale‭ ‬-‭ ‬T03‭ ‬-‭ ‬Secret Service‭ ‬:‭ ‬Mathieu Gabella et Vincent Cara (56 pages) :
Belette2911

Lydia : 

Dernière lettre à Théo de Metin Arditi (43 pages) : Lydia

Monstrueuse féérie de Laurent Pépin (91 pages) : Lydia

L’Auberge du bout du monde T1 de Prugne & Ogier (48 pages) : Lydia

L’Auberge du bout du monde T2 de Prugne & Ogier (48 pages) : Lydia

L’Auberge du bout du monde T3 de Prugne & Ogier (48 pages) : Lydia

Mary Jane de Frank Le Gall & Damien Cuvillier (91 pages) : Lydia

Là où vont les fourmis de Michel Plessix & Frank Le Gall (68 pages) : Lydia

Les Phalanges de l’ordre noir de Enki Bilal et Pierre Christin (80 pages) : Lydia

Legio Patria Nostra T1 de Yerlès & Boidin (54 pages) : Lydia

Legio Patria Nostra T2 de Yerlès & Boidin (54 pages) : Lydia

Jules Verne et l’astrolabe d’Uranie T1 – E. Gil & C. Puertas (54 pages) : Lydia

Jules Verne et l’astrolabe d’Uranie T2 – E. Gil & C. Puertas (46 pages) : Lydia

Victor Hugo, aux frontières de l’exil – E. Gil & L. Paturaud (95 pages) : Lydia

Le Horla (BD) de G. Saurel (62 pages) : Lydia

Le chant des Terres T1 de Wallace & TieKo (46 pages) : Lydia

Le chant des Terres T2 de Wallace & TieKo (46 pages) : Lydia

À la vie à la morgue, ou l’histoire d’un homme marié de Frédéric Navarro (80 pages) : Lydia

Le Fantôme de Franck Thilliez (07 pages) : Lydia

Pativore : 

La cité du Soleil de Tommaso Campanella (80 pages) : Pativore

Trois contes coréens : Le tigre et le kaki séché, Frère Lune et Sœur Soleil, Deux bons frères (30 pages environ) :  Pativore

Quand viendra la vague d’Alice Zeniter (80 pages) : Pativore

Soene : 

Haïkus du chat de Minami Shinbô (64 pages) : Soene

Bravo à toutes et… on continue !

Soeur Sourire – Stijn Coninx

On ne va pas se le cacher, lorsque ce film est passé dernièrement à la télé, ce n’était pas un vrai choix de le regarder. Mais en ce moment, les programmes sont plutôt pauvres, été oblige… Et je me suis dit qu’après tout, cela pourrait m’apprendre quelque chose sur cette soeur dont je ne connaissais que la fameuse chanson ♫♫ « Dominique, nique, nique… »♫♫

Finalement, j’ai été happée par cette histoire, émue, en colère, bouleversée. Bref, je suis passée par tous les ressentis face à la vie de Jeanne Deckers. Peu aimée par sa mère, un père trop laxiste disant, sans mauvais jeu de mots, amen à tout ce que peut dire ou faire son épouse, Jeanne va trouver refuge dans un couvent. Là, elle pourra fuir le regard des hommes et se rendre utile en oeuvrant pour les enfants d’Afrique. Mais c’était sans compter sur la rudesse de certaines soeurs. Elle tente de se rebeller et ses mots touchent parfois leur cible. On l’autorise à faire de la musique, elle dirige la chorale et voilà comment naîtra la célèbre chanson que je ne cite pas nouveau puisque je suis sûre que vous l’avez déjà en tête. De rien, c’est cadeau ! Bien, reprenons… Donc, cette chanson devient un tube international mais celle qui deviendra Soeur Sourire a le malheur, lors d’un concert, de chanter une ode à la pilule. Et là, tout va s’écrouler…

Je n’en raconte pas plus au cas où vous voudriez voir le film. Mais sachez que derrière cette chanson légère, guillerette, à double sens (l’a-t-elle voulu ?), se cache un être tourmenté, se cherchant, se rebellant, au caractère fort mais au coeur tendre.

Le Fantôme – Franck Thilliez

Image d’illustration Pixabay

Cette nouvelle a été publiée dans le journal Libération en 2007.

Mais qui est ce personnage si tourmenté ? Pourquoi les gens s’agglutinent-ils autour comme s’il était un personnage de foire ? Ce texte est le premier que je lis de cet auteur réputé pour ses thrillers. Et cela m’engage à m’y intéresser car je trouve son style intéressant. Comme dans toute nouvelle qui se respecte, je ne m’attendais pas à la chute. Et ce texte donne à réfléchir, vous pouvez me croire ! Il impose le respect.

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Nouvelle

Auteur : Franck Thilliez

Pays : France

Nombre de pages : 07 pages 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png

À la vie à la morgue, ou l’histoire d’un homme marié – Frédéric Navarro






Quatrième de couverture :


Harry est un croque-mort heureux et épanoui. Dans sa morgue il crée dans un rythme endiablé son propre univers fantastique, mélange de vie à trépas. Une harmonie heureuse avec en prime, la joie d’être désagréablement déçu par son épouse Succubine, le chien Rammstein et un musicien psychopathe.

Mon avis :

Attention pièce féroce ! Ne vous attendez pas à un truc larmoyant comme pourrait le faire penser le titre. C’est caustique à souhait et j’avoue avoir bien aimé ! Cela m’a fait penser au livre de Jean Teulé, Le magasin des suicides. Frédéric Navarro joue ici avec un sujet tabou en faisant coexister mort et humour. C’est très bien fait et j’ai souri du début à la fin. Un petit extrait pour vous faire une idée : « Bienvenue à la morgue de Chez Harry’s. Vous trouverez ici les meilleurs morts qui soient. Quand votre esprit et votre corps sont en désaccord, votre serviteur est là pour régler les modalités de la séparation ». 

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Challenge Les textes courts. 

Genre : Théâtre

Auteur : Frédéric Navarro

Pays : France

Nombre de pages : 80 pages 

Cette image a un attribut alt vide ; le nom du fichier est mon-challenge.png