Le Dernier gardien d’Ellis Island – Gaëlle Josse

9782882503497-fa644

 

Depuis le temps que j’entends parler de ce livre sur la blogosphère, il devenait urgent que je le lise (d’autant plus qu’il figurait dans ma PAL). J’ai passé un moment très agréable et appris des choses.

Ce court roman (une centaine de pages) condense les ressentis des fonctionnaires de cette petite île devenue, à partir de 1892, un centre d’immigration, – passage obligé pour atteindre le Graal, les États-Unis -, mais aussi ceux de ces hommes et femmes qui fondaient tous leurs espoirs (et leurs économies) en débarquant sur ce petit bout de terre. Le narrateur qui, comme le titre l’indique, est le dernier gardien (le centre ferme en 1954), dévoile ses années passées au service de l’immigration, un travail qui aura marqué sa vie.

L’écriture de Gaëlle Josse est très belle. Elle donne vie à ce centre, à ce gardien nous faisant passer par toutes les émotions… mais aussi à ces pauvres gens que l’on peut alors imaginer, entassés, faisant la queue pour subir, avant toute chose, le contrôle d’hygiène, passeport vers la terre promise. On sent à quel point la romancière s’est documentée et a assimilé cette histoire afin de nous en faire part. Un grand bravo !


Extrait :

Pendant quarante-cinq années – j’ai eu le temps de les compter -, j’ai vu passer ces hommes, ces femmes, ces enfants, dignes et égarés dans leurs vêtements les plus convenables, dans leur sueur, leur fatigue, leurs regards perdus, essayant de comprendre une langue dont ils ne savaient pas un mot, avec leurs rêves posés là au milieu de leurs bagages. Des malles, des cantines, des paniers, des valises, des sacs, des tapis, des couvertures, et à l’intérieur tout ce qui reste d’une vie d’avant, celle qu’ils ont quittée, et qu’ils doivent, pour ne pas l’oublier, garder dans un lieu fermé au plus profond de leur cœur afin de ne pas céder au déchirement des séparations, à la douleur de se souvenir des visages qu’ils ne reverront jamais.

Publicités

17 réflexions sur “Le Dernier gardien d’Ellis Island – Gaëlle Josse

  1. Fan absolue de Gaëlle Josse, elle a le pouvoir incroyable de vous plonger au coeur de l’histoire mais surtout dans le coeur de ses personnages. Je vous conseille mon préféré : Les heures silencieuses 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s