Violentée – Cathy Glass

J’ai découvert Cathy Glass avec son livre Maman dit que c’est ma faute. Je pensais qu’on avait déjà atteint la paroxysme de l’horreur avec les souffrances infligées à Donna. Mais non… Ce qu’a subi la pauvre Jodie n’est même pas imaginable. Je n’ai même pas de mots… Quel courage de la part de cette petite fille et quel courage également de la part de cette famille d’accueil qui cherche toujours le meilleur pour ces enfants ! Cathy Glass et ses enfants n’ont pas hésité à voir leur vie complètement chamboulée par l’arrivée de cette petite tornade difficile à maîtriser, et pour cause !

J’ai vraiment été bouleversée par cette lecture. Je vais lire quelque chose de plus léger ensuite parce que là, il est difficile de s’enlever certaines images de la tête.

Le noir te va si bien – Jean Marsan

J’ai ri en regardant cette pièce, mais j’ai ri ! Il faut dire que le duo Maria Pacôme – Jean Le Poulain ne laisse pas un instant de répit au (télé)spectateur. Il y a du dynamisme, du rythme, de l’humour, bref, tout ce que j’aime dans une pièce. L’histoire est la suivante : John et Lucie sont deux veufs un peu particuliers : ils ont été mariés plusieurs fois et leurs conjoints sont morts à chaque fois dans des circonstances bizarres… en tous les cas suffisamment pour que cela attire la curiosité de l’inspecteur Campbell qui essaient de les attraper sur le fait. Il s’arrange donc pour les réunir et les faire se marier. Nul doute pour lui que la fortune de l’un et de l’autre va réveiller le meurtrier qui se cache dans chacun d’eux.

Cette pièce est, à l’origine, une comédie policière anglo-saxonne de Saul O’Hara datant de 1959. Jean Marsan l’a adaptée en français. La mise en scène est de Jean Le Poulain. Elle a été jouée au théâtre Antoine en 1972 et diffusée en 1975 dans « Au théâtre ce soir », que j’adorais. J’ai vu cette pièce hier dans l’émission Rembob’Ina qui repasse des oeuvres d’anthologie (pour ceux qui ne connaissent pas, c’est le dimanche soir sur la chaîne LCP).

Cette image a un attribut alt vide ; son nom de fichier est arabesque1-1.png

Cette pièce entre dans le challenge Polars et Thrillers chez Sharon

Un dimanche en cuisine…

Je vous propose aujourd’hui une recette toute simple : une tarte au poulet et au chèvre.

Les ingrédients : 

2 ou 3 filets de poulet, de l’huile, 2 oignons, 2 gousses d’ail, 3 oeufs, 1 buche de chèvre, du lait, de la crème fraîche liquide, sel, poivre, 1 pâte brisée.

La recette : 

Faites revenir 2 ou 3 filets de poulet (selon la grosseur) coupés en morceaux avec de l’ail et des oignons. Faites précuire la pâte pendant ce temps. Ensuite, mettez le poulet cuit sur la pâte. Dans un bol, mélangez 3 oeufs avec de la crème et du lait. Versez le tout et rajoutez des tranches de fromage de chèvre. Et voilà ! Mettez au four à 180/200° pendant une vingtaine de minutes.

C’est prêt !

Bon appétit !

Séraphine – Martin Provost

Je ne connaissais pas l’existence de cette artiste et c’est grâce à ce film, passé hier soir à la télé, que je l’ai découverte. Séraphine Louis, dite Séraphine de Senlis, était une artiste pas comme les autres. En effet, ayant perdu ses parents très tôt, elle fut placée comme domestique. La pauvrette n’avait pas, visiblement, toute sa tête. Le soir, en rentrant dans sa modeste chambre, elle peignait. Elle fabriquait elle-même ses peintures en allant chercher dans la nature les pigments qu’il lui fallait. C’était par ailleurs le thème végétal qui l’inspirait. C’est le collectionneur Wilhelm Uhde qui la découvre alors qu’elle vient faire le ménage chez lui.

J’ai adoré ce film ! Yolande Moreau joue à la perfection son personnage. Elle nous émeut, nous fait vibrer. Elle met parfaitement en scène ce coeur simple qu’est Séraphine. La photographie est sublime également. Nous sommes transportés dans autre époque, dans une autre atmosphère…

Bref, vous l’aurez compris, c’est un véritable coup de coeur !

Un dimanche en cuisine…

Je vous propose aujourd’hui une autre recette de riz aux crevettes. Pour rappel, j’en avais déjà publié une ici.

Les ingrédients pour 2 personnes : 

300g de crevettes moyennes, de l’huile, 1 oeuf, un peu de moutarde, de la sauce tomate, 2 gousses d’ail, 1 oignon, du riz.

La recette : 

Mettez de l’eau à bouillir et faites cuire le riz. Décortiquez les crevettes. Dans une poêle, faites revenir un oignon ciselé puis les crevettes. Vers la fin de la cuisson, mettez l’ail haché et versez ensuite la sauce tomate. Laissez mijoter une dizaine de minutes. Montez une mayonnaise avec l’oeuf, l’huile et la moutarde. Incorporez-la au dernier moment aux crevettes en sauce.

C’est prêt !