Le linge et l’étendoir – Serge Pey

Cette nouvelle se trouve dans le recueil Le trésor de la guerre d’Espagne. Le narrateur rend un hommage émouvant à sa mère qui, pendant la guerre, faisait passer des messages à l’aide de son linge aux Républicains qui se cachaient dans les montagnes. Non seulement c’est original mais je ne doute pas que cela ait pu avoir lieu.

J’avoue avoir été attirée par le titre. Cela me faisait penser à une fable. Cependant, rien de tout cela ici. Nous sommes bel et bien dans quelque chose ayant trait à la réalité. L’écriture est fine, poétique. En très peu de pages, l’auteur nous renvoie à tout un pan de l’Histoire, à ces « petites gens » ayant oeuvré dans l’ombre. Merci aux Editions Zulma de mettre en lecture libre quelques nouvelles.

12 réflexions sur “Le linge et l’étendoir – Serge Pey

  1. Hello Lydia
    J’adore les couvertures des livres parus aux Editions Zulma.
    En voilà des bonnes « nouvelles » 😆
    Je pense qu’il est plus difficile d’écrire des nouvelles car ces textes courts exigent un bel esprit de synthèse pour dire l’essentiel.
    Pour ma part, je n’aime pas trop lire les nouvelles, mais je vais m’y mettre 😉
    Je ne connais pas cet auteur par contre, sur le thème de l’ingéniosité des « passeurs de messages » pendant les guerres, c’est absolument fantastique 😆
    On a des exemples avec la Résistance pendant la seconde guerre et à Lyon, en particulier.
    Gros bisous

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.